InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > L’association > InfoMIE s’exprime > Les dangers du retour des MIE dans leur pays d’origine à l’aune de la (...)

Les dangers du retour des MIE dans leur pays d’origine à l’aune de la protection de l’enfance (analyse)

mars 2010

Publié le lundi 1er mars 2010 , mis à jour le mardi 13 mars 2012

L’association infoMIE publie une analyse synthétique sur l’organisation du retour de MIE dans leur pays d’origine "Les dangers du retour à l’aune de la protection de l’enfance".

Le contexte : le réexamen par le Sénat du projet de ratification du nouvel accord franco-roumain relatif à une coopération en vue de la protection des mineurs roumains isolés sur le territoire de la République française et à leur retour dans leur pays d’origine ainsi qu’à la lutte contre les réseaux d’exploitation concernant les mineurs, signé à Bucarest le 01.02.2007. Or, cet accord, qui énonce les nouvelles conditions entourant le rapatriement des MIE roumains dans leur pays d’origine, suite à l’expiration de l’accord franco-roumain de 2002, s’avère être moins protecteur que l’accord de 2002.

Cette analyse d’infoMIE fait suite à la diffusion du communiqué de presse d’Hors la Rue, association membre d’infoMIE, le 24 février 2010 "Une coopération plus étroite entre Bucarest et Paris, au détriment de la protection des mineurs ?", visant à empêcher l’adoption du projet de loi ratifiant l’accord franco-roumain de 2007. Voir aussi l’étude d’Hors la Rue "Retours au pays d’origine des mineurs isolés roumains...avant un nouveau départ ?" qui dresse le bilan de l’exécution de l’accord franco-roumain de 2002.

Veuillez consulter le site d’Hors la Rue pour plus d’infos sur les accords franco-roumains de 2002 et 2007.