InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Travaux de recherche > Thèses et mémoires soutenus > Thèse - Territoires de la migration, territoires de la protection. Parcours (...)

Thèse - Territoires de la migration, territoires de la protection. Parcours et expériences des mineurs isolés étrangers accueillis en France.

Publié le lundi 19 décembre 2016 , mis à jour le mardi 24 janvier 2017

Auteur : Sarah PRZYBYL

Inscription en thèse depuis octobre 2012

Doctorante en géographie - allocataire de recherche

Laboratoire Migrinter

UMR 7301 CNRS - Université de Poitiers - 5 rue Théodore Lefebvre - F-86000 Poitiers

Tél : 05.49.45.46.43

Email : sarah.przybyl@gmail.com

Thèse en géographie, MIGRINTER : " Au cœur du dispositif de protection : processus d’adaptation et renégociation du projet migratoire des mineurs isolés étrangers dans la ville de Paris " (Titre provisoire)

Sous la direction de :

William Berthomière (CNRS, Laboratoire Migrinter) - CoDirection : Daniel Senovilla Hernández (coord. PUCAFREU, Laboratoire Migrinter)

« Visage inédit des flux migratoires contemporains, de plus en plus d’individus âgés de moins de 18 ans arrivent en Europe sans leur représentant légal. Enfants en danger à accueillir aujourd’hui, étrangers candidats à la régularisation de demain, le parcours de prise en charge de ces jeunes révèle toutes les limites institutionnelles et politiques des dispositifs d’accueil. En France, ces jeunes qualifiés de « mineurs isolés étrangers » sont souvent perçus comme des victimes d’une mobilité contrainte ou des aventuriers ayant pris tous les risques. Avec l’ambition de se défaire de ces représentations pour mieux refléter la pluralité des situations, cette recherche considère ces individus avant tout comme des jeunes autonomes, acteurs de leurs expériences. Loin d’être une reproduction du parcours migratoire des adultes, cette recherche doctorale révèle les formes du voyage dans leur diversité et mobilise les expériences de vie individuelles pour souligner toute la singularité de cette migration juvénile. En s’immisçant dans le huis clos des lieux de la protection, cette thèse propose une lecture de la prise en charge selon une approche micro-géographique. Après avoir détaillé le fonctionnement de structures spécialisées dans l’accueil de mineurs isolés étrangers, l’adoption du regard des acteurs de ces lieux révèle les logiques de production de l’espace. Si le parcours de protection des mineurs les prépare à l’autonomie, la fin de leur accueil s’accompagne d’un nouveau défi : créer les conditions légales de leur établissement et celles plus personnelles propices à leur épanouissement.
Cette recherche doctorale propose une lecture globale de l’expérience migratoire des mineurs à travers trois séquences du parcours : le départ en migration, la prise en charge par les services de protection et l’entrée dans la majorité. »

Composition du jury :

  • William Berthomière, Directeur de recherche CNRS, Université de Poitiers
  • Angelina Etiemble, Maître de conférences, Université du Maine
  • Constance de Gourcy, Maître de conférences, Université Aix-Marseille
  • Daniel Senovilla Hernández, Ingénieur de recherche CNRS, Université de Poitiers
  • Gilles Séraphin, Directeur de l’Observatoire national de la protection de l’enfance, Paris (rapporteur)
  • Serge Weber, Professeur, Université Paris-Est Marne-la-Vallée (rapporteur).

Thèse de Sarah PRZYBYL disponible ici.

Voir en ligne : http://www.mshs.univ-poitiers.fr/mi...



Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien