InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Articles > « Malakas figés »

« Malakas figés »

Revue L’Autre - 2013, vol 14 n°1 - Mai 2013

Publié le jeudi 12 septembre 2013 , mis à jour le mercredi 20 août 2014

« Malakas figés »

Source : Revue L’Autre - 2013, vol 14 n°1

Auteurs : Marine Pouthier et Mamadou Saliou Diallo

Extrait :

« Depuis le début des années 2000, j’accompagne les jeunes étrangers qui traversent le monde, sans la protection d’aucun adulte responsable d’eux, pour venir demander protection à Paris. Ils viennent le plus souvent d’une vie communautaire, et leurs codes acquis ne leur permettent pas de se repérer dans nos codes d’ici. Il nous appartient de les soutenir, de leur redonner confiance, pour qu’ils puissent percevoir, et oser dire, ce qu’ils ne comprennent pas, ou mal. Il nous appartient de les aider à transformer leurs vécus, persécutifs à force d’être incompréhensibles, afin qu’ils puissent les intégrer, une fois qu’ils ont pris sens pour eux. Il nous appartient de les initier au monde nouveau qu’ils découvrent, en leur « ! présentant le monde à petite dose ! », selon l’expression de Winnicott. Ce qui demande d’être à l’affût de tous les implicites dans lesquels nous baignons et qu’ils doivent apprendre de nous de manière explicite et bienveillante. Il nous appartient d’entendre, et de leur faire entendre, que leurs souffrances du corps disent aussi des souffrances de l’âme ! ; les rêves sont souvent une voie d’accès privilégiée à ce fort lien corps-esprit qui les a constitués, et qui, repéré, leur permet de donner sens à leur douleur, de la penser, de la contenir autrement. »

Accéder à la revue L’Autre au lien suivant : http://www.revuelautre.com/L-autre-2013-Vol-14-no1.html



Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien