InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Partage d’experiences > Appels à contributions / communications > Children and young people on the move : towards a more precise definition (...)

Children and young people on the move : towards a more precise definition of their best interests

Publié le vendredi 3 avril 2015 , mis à jour le lundi 15 juin 2015

Un appel à communication est lancé pour un colloque international dans le cadre du projet MINAS, autour de la notion d’intérêt supérieur de l’enfant appliqué aux mineurs isolés étrangers.

Date du colloque : 19 et 20 novembre 2015
Lieu : Portorož, Slovenie

L’objectif de cette conférence est de rassembler les chercheurs et les professionnels afin de discuter de la notion de l’intérêt supérieur de l’enfant, et d’analyser comment celle-ci est interprétée par l’Etat et les autorités locales en charge de l’accompagnement des mineurs étrangers isolés.

La notion d’intérêt supérieur de l’enfant est définie dans l’article 3 de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. Elle désigne le devoir, pour les institutions chargées de la protection sociale, de considérer comme primordial l’intérêt de l’enfant dans toutes les décisions qui le concernent.

Toutefois ce principe est souvent ignoré lorsqu’il s’agit de jeunes migrants. Des discriminations persistent et de nombreux mineurs étrangers isolés, arrivant sur le territoire européen sont exclus du droit commun de la protection de l’enfance.

Dans le cadre de cette conférence, les chercheurs et praticiens sont invités à soumettre des communications sur le thème de la conférence.

Les propositions de communication sont à envoyer ici

Modalités pratiques et présentation de la conférence en PDF :

1ère circulaire : (présentation de la conférence, appel à communication)

Présentation de la conférence Children and young people on the move - 1ère circulaire

2nde circulaire : (extension de la date limite de soumission des communications, informations pratiques)

Présentation de la conférence Children and young people on the move - 2nde circulaire