InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Témoignages > Moi, Batista, immigré angolais, la France m’a jeté en prison après des tests (...)

Moi, Batista, immigré angolais, la France m’a jeté en prison après des tests osseux

Publié le mercredi 22 avril 2015 , mis à jour le mercredi 22 avril 2015

Date  : 17 avril 2015

Source : http://www.jeuneafrique.com/

Par Mathieu Olivier

Extrait :

"Batista, immigré angolais, dit être né en 1996. Arrivé en France en 2012, il a bénéficié, en tant que mineur et durant deux ans, de l’aide sociale à l’enfance. Avant que l’administration ne change d’avis, sur la base de tests osseux à la fiabilité controversée, et bouleverse sa vie.
Témoignage.

Depuis 2012, au moins huit jeunes étrangers se déclarant mineurs ont été traduits devant les tribunaux de Lyon, dans le sud de la France. Leur tort, selon le Conseil général du Rhône qui s’est porté partie civile : s’être fait passer pour des mineurs afin de bénéficier de l’aide social à l’enfance.
En France, tout mineur a le droit d’être nourri, logé et scolarisé et ne peut être expulsé. Ce qui n’est pas le cas des majeurs. Pour les différencier, l’administration se base sur des "tests osseux". Mesurant certaines parties du corps, notamment avant-bras et poignets, ceux-ci sont censés déterminer l’âge réel du patient. Ces tests ne sont pourtant pas d’une fiabilité à toute épreuve".

Voir en ligne : http://www.jeuneafrique.com/Article...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail