InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Reportages > Reportages radio > La présomption de minorité

La présomption de minorité

Publié le mercredi 9 septembre 2015 , mis à jour le mercredi 9 septembre 2015

Source : http://www.franceculture.fr/

Auteurs : Un documentaire de Frédérique Devillez et Guillaume Baldy
En partenariat avec Médiapart

« Gaëlle, Adam, Cynthia et Solène sont enseignants et certains de leurs élèves sont des « mineurs étrangers isolés » ; cette dénomination renvoie à l’ensemble des jeunes migrants qui, âgés de moins de 18 ans, se trouvent sur le territoire français sans la présence de leurs parents.

Selon la Convention Internationale relative aux droits de l’enfant que la France a ratifiée en 1989, « Tout enfant qui est temporairement ou définitivement privé de son milieu familial, a droit à une protection et une aide spéciales de l’Etat. » Les mineurs étrangers isolés sont donc légalement considérés, au regard du Code civil, comme des enfants « en danger » et ils doivent être pris en charge par l’État via ses services sociaux, et ce, même s’ils sont entrés clandestinement en France, sans passeport ou titre de séjour valable. Il en est de même pour le droit à la scolarisation.

Le cas des jeunes âgés de 16 à 18 ans se complique d’année en année. Ils sont suspectés presque systématiquement de mentir sur leur âge. Les enseignants se mobilisent, face à des élèves qui se retrouvent parfois à dormir dehors, malgré leur désir palpable d’apprendre. Est ce que ces jeunes sont perçus comme des étrangers avant d’être considérés comme des mineurs en danger ? Pourquoi ne bénéficient-ils pas d’une présomption de minorité ? »

Voir en ligne : http://www.franceculture.fr/emissio...



Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien