InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Articles > Être adolescent loin de chez soi et des siens : subjectivation et (...)

Être adolescent loin de chez soi et des siens : subjectivation et remaniements identitaires

L’Autre 2015/2 (Volume 16)

Publié le mercredi 21 octobre 2015 , mis à jour le mardi 3 novembre 2015

Source : https://www.cairn.info

Auteur : Irene de Santa Ana est psychologue-psychothérapeute à Genève et co-fondatrice d’Appartenances-Genève (72, boulevard Saint-Georges, 1205 Genève, SUISSE) où elle pratique des psychothérapies avec des patients migrants dont des mineurs adolescents isolés.
Email : irene.desantaana.at.appartenances-ge.ch

Résumé

L’auteur aborde la prise en charge psychothérapeutique des adolescents arrivés seuls sur notre territoire dans un dispositif de soins pour familles migrantes. Ces adolescents ont vécu des traumatismes et des deuils multiples avant d’arriver chez nous et se retrouvent souvent dans un milieu carencé dans lequel ils peinent à trouver des adultes sur lesquels s’appuyer pour renouer avec le processus adolescent. Dans la relation thérapeutique, à la faveur du transfert et sur son cadre, s’actualisent des traces des objets et des enveloppes psychiques perdus, offrant ainsi une opportunité à la relance du processus de subjectivation et, par là, à la reprise du remaniement identitaire propre à cet âge.

Plan de l’article

  • Introduction
  • Restauration des enveloppes psychiques
  • Filiation - Affiliation et travail de deuil
  • Processus de différenciation
  • Conclusion

Voir en ligne : https://www.cairn.info/article.php?...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien