InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Reportages > Reportages télévisuels > Migrants : la gestion difficile des mineurs isolés sur l’île de (...)

Migrants : la gestion difficile des mineurs isolés sur l’île de Lesbos

Publié le jeudi 12 novembre 2015 , mis à jour le jeudi 12 novembre 2015

Source  : http://www.francetvinfo.fr

« Selon l’Unicef, 30 000 mineurs prennent la route de l’exil vers l’Europe sans leurs parents. Quand ils parviennent à rallier la Grèce, ils doivent faire face à de nombreuses difficultés.

Les mineurs ne sont pas épargnés par la crise de l’exode de migrants vers l’Europe ces derniers mois. Selon l’Unicef, ils sont 30 000 à prendre la route sans leurs parents. Ali Sinan, Aghan de 16 ans, est l’un d’eux. Trempé et apeuré après une traversée dangereuse, il est perdu quand il arrive seul sur l’île grecque de Lesbos.

Un casse-tête

Les migrants mineurs doivent eux aussi faire 60 km de marche pour rejoindre le camp d’enregistrement, entonnoir où patientent des milliers de réfugiés dans l’attente d’un laisser-passer vers un pays d’accueil. En Europe, l’État est tenu de protéger les mineurs. En Grèce, faute de structures adaptées, certains restent plus longtemps que prévu dans des semi-prisons.

Khaled y réside depuis deux mois et demi. "Toute ma famille est morte sous les bombardements en Syrie", confie à France 3 le jeune homme. Les autorités doivent être vigilantes car certains migrants fraudent sur leur âge, espérant à tort obtenir leurs papiers plus vite. Leur sort est un casse-tête pour la Grèce, qui n’a pas les moyens d’accompagner ces mineurs. »


Migrants : la gestion difficile des mineurs isolés sur l’île de Lesbos

Voir en ligne : http://www.francetvinfo.fr/monde/eu...



Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien