InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Ouvrages > Romans > Akim court, l’histoire d’un enfant réfugié

Akim court, l’histoire d’un enfant réfugié

Publié le vendredi 27 novembre 2015 , mis à jour le vendredi 27 novembre 2015

Source : https://www.rtbf.be

Auteur : Claude K.Dubois

« Claude K.Dubois s’intéresse depuis toujours aux enfants, à leurs peurs, leurs difficultés à dire ce qu’ils ressentent dans des moments critiques de leur existence. La peur de blesser leurs parents lorsqu’ils grandissent et ne veulent plus jouer avec eux, la peur de perdre un proche, toutes ces questions guident ses dessins et ses histoires.

Les familles séparées pour cause de guerre est le thème de ce livre particulièrement touchant : il commence dans un pays que l’on ne nomme pas. Akim est petit, il joue avec d’autres enfants au bord d’une rivière. Ils jouent avec leurs petits bateaux, et soudain ils entendent des tirs qui viennent du ciel. Les bruits sont si forts, que les gosses courent vers chez eux. Mais la maison d’Akim est détruite... Un adulte tente de l’emmener, mais il veut retrouver d’abord sa famille. Il reste, et découvre des corps sans vie, des maisons effondrées, il cherche sa mère, sa sœur, ses amis…Tout seul, il pleure.

Un peu plus loin, une femme avec son bébé lui fait une place près d’elle. Ils restent trois jours sans bouger. Au quatrième jour des soldats arrivent, armés jusqu’aux dents. Ils l’obligent à aller chercher de l’eau du puits. lls lui donnent un peu de riz. Akim dort tout seul, sur une vieille couverture. Il pense à sa mère. Quelques jours plus tard, les soldats sortent du campement : il y a eu des tirs de roquette. Akim s’enfuit, il court, il court, il aperçoit un groupe de personnes qui fuient. Une vielle femme lui attrape la main. Ils vont marcher jusqu’à ce qu’ils soient secourus.

L’histoire se termine bien, le petit Akim retrouvera sa maman, mais ce qui est très fort dans ce livre, c’est la façon dont Claude K.Dubois a dessiné cette histoire : pas de couleurs, tout en noir et blanc, esquissé en crayonnages. Peu de mots, les expressions, le mouvement, le désarroi, la solitude, tout est là en quelques dessins. »

Voir en ligne : https://www.rtbf.be/culture/littera...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail