InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Rapports et études > Rapports institutionnels internationaux > Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne - Rapport sur les droits (...)

Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne - Rapport sur les droits fondamentaux 2016

Publié le mardi 31 mai 2016 , mis à jour le mardi 31 mai 2016

Source : www.fra.europa.eu

Table des matières

Focus : Asile et migration vers l’UE en 2015

« En ce qui concerne les enfants non accompagnés, la Charte des droits fondamentaux de l’UE exige qu’ils reçoivent la protection et les soins nécessaires à leur bien-être.
Toutefois, plusieurs milliers d’enfants non accompagnés ont disparus des structures d’hébergement dans les États membres de l’UE, certains ont été maintenus en rétention et d’autres ont été séparés de leur famille au cours de leur voyage chaotique ou lors du franchissement de frontières. Ces lacunes sont dues au grand nombre de réfugiés et aux actuels systèmes d’accueil des demandeurs d’asile disparates et inappropriés. Il n’est pas toujours aisé de déterminer quelles institutions de l’UE et des États membres partagent la responsabilité de cette situation, une lacune que la Commission européenne a souhaité aborder au début de l’année 2016, dans une Communication sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des actions prioritaires prévues par l’agenda européen en matière de migrations.
 »

« Les éléments de preuve mettent en évidence que les systèmes nationaux de protection de l’enfance ne sont pas toujours intégrés dans les processus et procédures de migration et d’asile impliquant des enfants. Il convient de déployer davantage d’efforts pour remédier aux lacunes en matière de protection qui en résultent et encourager l’ensemble des acteurs concernés à œuvrer conjointement afin de protéger les enfants réfugiés, et en particulier de lutter contre le phénomène de la disparition d’enfants non accompagnés. »

- 1 La Charte des droits fondamentaux de l’UE et son utilisation par les États membres 
- 2 Égalité et non-discrimination
- 3 Racisme, xénophobie et intolérance qui y est associée 
- 4 Intégration des Roms
- 5 Société de l’information, vie privée et protection des données à caractère personnel
- 6 Droits de l’enfant
- 7 Accès à la justice, notamment droits des victimes de la criminalité 
- 8 Développements dans la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées 

Rapport disponible en format pdf ci-dessous

Voir en ligne : http://fra.europa.eu/sites/default/...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien