InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Avis et recommandations > Européens > Accueil des migrants : adoption de la Déclaration de Tirana

Accueil des migrants : adoption de la Déclaration de Tirana

Publié le lundi 12 septembre 2016 , mis à jour le lundi 12 septembre 2016

Source : Défenseur des droits

« La Déclaration de Tirana, portant sur les défis soulevés par les récents flux migratoires, a été adoptée le 8 septembre 2016.

M. Jacques Toubon, Défenseur des droits, est intervenu à la Conférence Internationale de haut niveau « Les défis des institutions d’Ombudsman liés aux flux migratoires » se déroulant le 7 et 8 septembre 2016 à Tirana (Albanie), organisée par l’Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Méditerranée (AOM), l’Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF), la Fédération ibéro-américaine de l’Ombudsman (FIO) et L’Institut International de l’Ombudsman (IIO).

Cette conférence a rassemblé les médiateurs de différents pays et régions du monde, qui ont tenu à rappeler l’exigence de protection des droits et libertés fondamentales des migrants et les responsabilités des Etats d’accueil dans leur mise en œuvre de leurs obligations internationales en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme.

A l’issue de leurs échanges une déclaration a été adoptée, dans laquelle les médiateurs se sont engagés à exercer un suivi continu sur les Etats afin que ceux-ci respectent le caractère universel et inaliénable de ces droits et à développer la coopération entre les médiateurs des pays d’origine, de transit et de destination des migrants afin d’assurer la protection effective des droits de ces populations vulnérables.

La déclaration enjoint les Etats à avoir une approche humaine et non-discriminante – notamment en termes d’égalité d’accès aux procédures d’asile et à respecter les normes internationales en matière de non-refoulement des individus migrants pouvant se trouver dans une situation à risque. Elle appelle également les Etats à instaurer des politiques de sensibilisation pour lutter contre les discours d’incitation à la haine xénophobe. Enfin, la déclaration recommande la promotion d’une politique d’intégration des réfugiés à la vie du pays d’accueil, tel que l’accès à un logement décent, à la santé, à l’éducation des enfants et au marché du travail. »

Déclaration disponible en format pdf ci-dessous

Recommandation N°7 faite aux Etats :
« De s’engager pour un traitement particulier des mineurs migrants ou réfugiés non accompagnés afin de garantir leurs droits fondamentaux en accord avec leurs besoins spécifiques et faciliter le processus de réunification familiale.  »

Voir en ligne : http://www.defenseurdesdroits.fr/si...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail