InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Articles > Un destin commun et assumé : bien accueillir les mineurs isolés (...)

Un destin commun et assumé : bien accueillir les mineurs isolés étrangers

Publié le mardi 3 octobre 2017 , mis à jour le mardi 3 octobre 2017

Source : Revue Laennec, vol. tome 71, no. 3, 2017, pp. 42-55

Auteurs : Rahmeth Radjack, Flora Hollande, Fatima Touhami, Sevan Minassian et Marie Rose Moro

Plan :
Une approche adaptée pour un accueil optimal

Un parcours semé de ruptures et marqué par des paradoxes
Une définition administrative mais des parcours différents
Accroissement du nombre de mineurs étrangers
Établir un lien de confiance mutuelle
Évaluer la minorité et l’isolement du jeune

Les défis des professionnels qui accompagnent les mineurs isolés étrangers
Retrouver une cohérence malgré un parcours de rupture
L’image répressive du centre de placement
Le projet de vie désiré avant le départ à l’épreuve de la réalité

Des stratégies de résilience à la clinique du trauma
Conclusion

Présentation :
« Rahmeth Radjack et ses collègues présentent leur belle expérience de la prise en charge en consultation des jeunes étrangers isolés, au cœur de la « Maison de Solenn », Maison des adolescents de l’hôpital Cochin. Travail difficile mais conduit avec exigence et une grande humanité par l’ensemble des professionnels.

A la « Maison de Solenn », Maison des adolescents de l’hôpital Cochin, la prise en charge en consultation des jeunes mineurs isolés étrangers occupe une place importante dans les réflexions cliniques et éthiques des professionnels.
Leur préoccupation est de mieux connaître et soigner ces jeunes dont le parcours diffère tant de celui des autres adolescents.
Un espace thérapeutique différencié a été aménagé pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Dans ce numéro de Laennec, R. Radjack et ses collègues traitent de l’accueil des mineurs étrangers isolés. Comment envisager les problématiques spécifiques de jeunes arrivant après avoir rencontré bien des embûches, sans commencer par reconnaître et individualiser leurs parcours si différents : désir de rejoindre leurs familles, fuite de pays en guerre, persécutions, pauvreté... C’est la démarche que décrivent les auteurs en insistant sur la nécessité de commencer par « percevoir les besoins propres de ces jeunes et tisser avec eux un lien de confiance ». Le lecteur appréciera la prudence et la délicatesse de professionnels pleinement conscients de la fragilité de ceux qu’ils ont en charge. La complexité et la di­versité des actions à mener rendent compte de l’importance de leurs missions pour permettre à ces mineurs étrangers d’entrer et de s’épanouir dans leur nouvelle vie. »

Voir en ligne : http://www.revue-laennec.fr/parution/65


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail