InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Reportages > Reportages télévisuels > Accueil des mineurs étrangers isolés : "On est complètement saturés"

Accueil des mineurs étrangers isolés : "On est complètement saturés"

Publié le jeudi 19 octobre 2017 , mis à jour le jeudi 26 octobre 2017

Source : http://rmc.bfmtv.com

Date : 19/10/2017

Auteur : Lionel Dian (avec G.D.)

« Les départements ont toujours eu à assurer l’accueil et la prise en charge des mineurs étrangers. Au même titre que n’importe quel mineur isolé français. Mais leurs services d’aide sociale à l’enfance sont aujourd’hui complètement débordés.

Dans les Hautes-Alpes, alors que 65 mineurs étrangers sont arrivés en 2016, on en compte déjà plus de 850 depuis le début de l’année 2017. Le département proche de la frontière italienne est actuellement très impacté. Le conseil départemental avait provisionné 100 000 euros cette année dans son budget mais finalement le coût s’élèverait à 2 millions d’euros.

Pour Catherine Millon directrice du Pôle cohésion sociale des Hautes Alpes, la situation a pris aujourd’hui trop d’ampleur face aux moyens du département : "Nous on pousse un cri d’alarme. Notre département n’est pas du tout dimensionné pour accueillir autant de mineurs non accompagnés".

Le département veut être remboursé

"Nous demandons à l’état de prendre en charge ces mineurs non accompagnés dans la mesure ou cela relève d’une politique migratoire, plus que d’une politique d’aide à l’enfance", assure-t-elle.

Le département des Hautes Alpes demande également à l’Etat, de prendre en charge l’intégralité des 2 millions d’euros que lui a déjà coûté l’accueil des mineurs non accompagnés depuis le début de l’année »

Voir en ligne : http://rmc.bfmtv.com/emission/accue...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien