InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Dossiers Thématiques > Boîte à outils > Modèle trame de demande de renouvellement d’aide provisoire jeune (...)

Modèle trame de demande de renouvellement d’aide provisoire jeune majeur

Publié le lundi 27 août 2018 , mis à jour le lundi 27 août 2018

Un.e mineur.e pris en charge par l’aide sociale à l’enfance, qui s’est vu octroyer une première aide provisoire jeune majeur, peut demander le renouvellement de celle-ci, et ce jusqu’à ses 21 ans, poursuivre sa prise en charge par l’aide sociale à l’enfance.

Si la poursuite de prise en charge d’un.e ancien.ne mineur.e au titre de l’aide provisoire jeune majeur.e n’est plus une obligation pour le département et est soumise à l’appréciation du Président du Conseil départemental, cette demande de renouvellement doit impérativement être faite par écrit par le jeune et le Conseil départemental a l’obligation de motiver sa décision.

De façon concrète et pratique, il est nécessaire que le ou la jeune demande à bénéficier d’un renouvellement de l’aide provisoire jeune majeur au minimum 1 mois avant la date d’échéance de la première mesure d’aide provisoire jeune majeur.

La demande doit être écrite, envoyée par courrier en recommandé avec accusé réception. Sa demande doit être motivée. Il faut expliquer nécessairement pourquoi le jeune a besoin d’être accompagné durant sa majorité puisque, nous l’avons vu précédemment, l’octroi de cette prestation n’est pas automatique. Il est nécessaire d’expliquer les difficultés rencontrées si la prise en charge venait à s’arrêter et d’évoquer les raisons pour lesquelles il est demandé non seulement une aide financière mais aussi un accompagnement socio-éducatif.

Voici une trame de demande de renouvellement d’aide provisoire jeune majeur à modifier, compléter avec le ou la jeune :

Trame_demande_renouv_APJM_InfoMIE

Nous vous invitons, avant de travailler ce document à relire le dossier thématique concernant "les dispositifs de soutien de l’aide sociale à l’enfance ouverts aux jeunes majeurs isolés étrangers".