InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Rapports et études > Rapports associatifs nationaux > Etats Généraux des Migrations - Accueil des exilé.e.s en France. Cahiers des (...)

Etats Généraux des Migrations - Accueil des exilé.e.s en France. Cahiers des faits inacceptables et Cahiers des alternatives

Publié le mercredi 24 avril 2019 , mis à jour le mercredi 24 avril 2019

Source : Etats Généraux des Migrations, Le Gisti

Date : Février 2019

Présentation :

«  Le cahier des faits inacceptable et le cahier des alternatives sont deux documents produits à partir des 106 cahiers de doléances rédigés par les Assemblées Locales des États Généraux des Migrations au printemps 2018. Ils synthétisent des faits inacceptables identifiés dans plus de 70 départements, ainsi que des alternatives aux politiques actuelles – plusieurs sont déjà mises en œuvre – élaborées par les 1500 collectifs et associations locales qui ont participé à cette consultation. Ils dressent un état des lieux sans concession de la persécution systémique des exilé·e·s en Europe et sur le territoire français, tout en faisant la preuve que des politiques publiques alternatives existent, appuyées par des dizaines de milliers de citoyen·ne·s.

Dans cette période de grande consultation nationale lancée par le gouvernement, il nous semble important de rappeler que ce panorama inédit du fait migratoire en France – et des drames qui découlent de sa gestion – n’aurait pas vu le jour sans le refus de l’exécutif de mettre en place un réel cadre de concertation avec la société civile sur ses politiques migratoires.

Les alternatives proposées par les femmes et les hommes mobilisé·e·s dans les États Généraux des Migrations vont dans un sens radicalement opposé à celui suggéré par les questions lancées dans le cadre du Grand débat national (politique de quotas, lien avec l’identité nationale, etc.). Elles permettent de dépasser la crise historique des politiques migratoires, en adoptant une approche basée sur la défense des droits humains et la revendication de la liberté de circulation et d’installation. (...) »

Sommaire :

CAHIER DES FAITS INACCEPTABLES

Introduction : un autre discours sur les migrations

  • Un autre discours sur les migrations
  • Les EGM : un processus national, collectif, inédit
  • Qu’est-ce que « l’inacceptable » ?

Un premier accueil globalement défaillant

  • Désinformer pour mieux décourager
  • Au quotidien, des carences dans tous les domaines

Démarches administratives : le parcours du combattant

  • Des obstacles en série
  • L’étau des délais
  • Le règne de l’arbitraire

Des obstacles pratiques

  • Un hébergement sous forte contrainte
  • Scolarisation, formation, travail : des principes à la réalité
  • La santé, un bien délaissé
  • Des entraves non dénuées de hasard

Un quotidien fait de pressions, de maltraitances et de brimades

  • Réfugié⋅e versus migrant⋅e
  • La pression administrative
  • La pression policière
  • Des conséquences fortes sur la vie quotidienne

La situation particulière des mineur⋅e⋅s isolé⋅e⋅s ou non-accompagné⋅e⋅s

  • Prouver la minorité
  • Une prise en charge insuffisante et inadaptée

Les aidant⋅e⋅s, également touché⋅e⋅s

  • Une action indispensable
  • Des entraves multiples
  • Une pression accrue

Conclusion

Annexe

CAHIER DES ALTERNATIVES

Introduction

  • Un autre discours sur les migrations
  • Les EGM : un processus national, collectif
  • Que sont les « alternatives » ?

Accompagner les exilé⋅e⋅s au quotidien pour favoriser leur intégration

  • Améliorer l’accueil et faciliter les démarches administratives
  • Mieux prendre en compte les dimensions sociales et de santé
  • Assurer l’accès inconditionnel à l’éducation et la formation
  • Simplifier la vie quotidienne dans tous ses aspects
  • Favoriser les activités socioculturelles

Changer l’image des exilé⋅e⋅s pour un meilleur accueil

  • Mener un travail approfondi de sensibilisation et d’éducation
  • Rendre visible la problématique migratoire dans l’espace public
  • Créer les conditions d’une vraie rencontre

Organiser une action d’interpellation

  • Étendre et faciliter l’accès aux droits
  • Prôner une politique locale d’accueil
  • Promouvoir une autre politique étatique
  • Se mobiliser au niveau européen

Mutualiser et coordonner les actions

  • Se regrouper pour partager et démultiplier les expériences
  • Instituer des rencontres et échanges avec d’autres acteurs

Conclusion

Annexe

Cahiers des faits inacceptables et alternatives disponibles en format pdf ci-dessous :

EGM_cahiers_faits_inacceptables_et_alternatives

Voir en ligne : http://www.gisti.org/spip.php?artic...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail