InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Débats/Propositions > Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance 2020-2022 - « (...)

Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance 2020-2022 - « Garantir à chaque enfant les mêmes chances et les mêmes droits »

Publié le : lundi 14 octobre 2019

Voir en ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/I...

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé

Date : 14 octobre 2019

Edito :

« Après des mois de concertation, de déplacements, d’échanges avec les familles et les enfants ainsi qu’avec les travailleurs sociaux et les responsables départementaux, je suis fier de présenter cette stratégie de prévention et de protection de l’enfance.

Elle est le fruit d’une énergie collective et du souci de faire bouger les lignes : il s’agit de faire sortir de l’ombre une politique qui ne fait aujourd’hui les gros titres que lorsqu’un fait divers nous épouvante et nous renvoie tristement aux défaillances de nos organisations. Cette vision pessimiste est partiellement fausse parce que chaque jour des enfants et des familles sont aidés, accompagnés, parfois sauvés. Cela demande la coordination de multiples acteurs et pour chacun d’entre eux, un discernement et un souci de l’humain hors du commun. Je veux rendre hommage à tous ceux qui portent au quotidien cette politique, dans l’épaisseur des plis du quotidien.

Cette stratégie est globale et vise à transformer la manière de conduire les politiques publiques. Mais c’est aussi une stratégie qui vise à faire changer le regard de la société sur les enfants pris en charge. Ce sont avant tout des enfants et ils ont les besoins, les rêves et les aspirations de tous les autres enfants. Cette stratégie vise donc avant tout à garantir leurs droits : à la santé, à l’éducation, à la sécurité affective, à l’autonomie après 18 ans. Elle vise aussi à leur donner la parole et à mieux prendre en considération leurs avis et ce qu’ils vivent.

Cette stratégie sera également un lieu de dialogue entre l’Etat et les départements. À rebours d’une vision rigide et datée des enjeux de répartition des compétences (et donc des financements), mon souhait et que nous puissions, de manière pragmatique, améliorer les pratiques et les modes de faire, pas à pas et de manière concrète, sur des sujets aussi essentiels que les délais d’exécution des mesures de justice, les déplacements multiples que subissent certains enfants, le suivi en santé, les impasses de la prise en charge du handicap et de la santé mentale en protection de l’enfance. »

Sommaire :

[*L’urgence à agir*]

  • Des inégalités de destin qui persistent ou qui se creusent
  • Des réponses aux besoins des enfants et de leurs familles encore trop tardives et mal coordonnées
  • Des disparités territoriales marquées
  • Des professionnels engagés mais en perte de repères

[*Une stratégie élaborée depuis plusieurs mois avec l’ensemble des acteurs*]

  • Une concertation nationale et des travaux en partenariat avec les départements
  • Une consultation en ligne des enfants et des jeunes accompagnés
  • Des contributions nombreuses des acteurs
  • Une importante implication du Parlement

[*Quatre engagements pour les enfants et leurs familles*]

  • Agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles
  • Sécuriser les parcours des enfants protégés et prévenir les ruptures
  • Donner aux enfants les moyens d’agir et garantir leurs droits
  • Préparer leur avenir et sécuriser leur vie d’adulte

[*Les conditions pour y parvenir*]

  • Repenser la gouvernance nationale et locale
  • Redéfinir le partenariat entre l’État et les départements
  • Encourager l’innovation et l’expérimentation
  • Renforcer la formation des professionnels
  • Élaborer et déployer un plan de formation continue des professionnels concourant à la protection de l’enfance
  • Renforcer la formation des magistrats

[*Le pilotage et le suivi de la stratégie*]

Stratégie_nationale_protection_enfance_2020-2022_14102019