InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Dossiers Thématiques > COVID 19 - Dispositions spécifiques Mineur.e.s - Jeunes majeur.e.s (...) > Que faire en cas de fugue d’un.e mineur.e isolé.e ?

Que faire en cas de fugue d’un.e mineur.e isolé.e ?

Publié le vendredi 10 avril 2020 , mis à jour le vendredi 10 avril 2020

RAPPEL : en cas de fugue d’un.e mineur.e isolé.e, le département sur le territoire duquel il ou elle se trouve doit immédiatement mettre en place un accueil provisoire d’urgence et prendre attache avec le département responsable du mineur et le parquet compétent, le temps que son retour puisse être préparé et effectué.

En période d’épidémie de COVID 19 et de confinement, seuls les déplacements strictement nécessaires sont autorisés.
Il conviendra donc de l’accueillir en respectant les consignes sanitaires et attendre la fin du confinement pour organiser son retour dans le département au sein duquel il ou elle est confié.e.

Question : Un jeune a fugué et revient dans la structure, que faire ?
Comme l’indiquent les deux fiches outils du Ministère des solidarités et de la santé (iciet ici) :
- Il convient d’accueillir l’enfant, en respectant strictement les consignes générales d’hygiène de cette fiche.
- Si l’enfant ou le jeune présente les symptômes du COVID-19, il convient de mettre en œuvre les consignes sanitaires inscrites dans cette fiche (isolement, prise de température, appel au médecin suivant habituellement l’enfant, …).