InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Des groupes criminels impliqués dans le trafic d’êtres humains auraient pu se (...)

Des groupes criminels impliqués dans le trafic d’êtres humains auraient pu se servir de la crise migratoire en Europe pour intensifier leurs activités

Publié le 20-05-2016

Source : www.fr.sputniknews.com

« D’après un rapport rédigé par la Commission européenne, des milliers d’enfants disparus après leur arrivée en Europe auraient été réduits en esclavage. En janvier, les médias ont rapporté que le nombre de réfugiés mineurs disparus sur le continent européen s’élevait à au moins 10.000.

Des milliers d’enfants réfugiés victimes du trafic humain

L’Allemagne a pour sa part constaté la disparition de 4.700 mineurs, tandis que la Suède fait état d’une dizaine de disparitions d’enfants de rue par semaine.
Le rapport de la Commission indique que les enfants âgés de six mois à dix ans sont en vente pour des montants allant de 4.000 à 8.000 euros, mais dans certains cas le prix peut atteindre 40.000 EUR.

Selon les données officielles, en 2013-2014, les autorités de l’Union européenne ont enregistré 15.846 victimes du trafic humain, dont 2.375 enfants. Cependant, les auteurs du rapport en question estiment que leur nombre est beaucoup plus élevé.

Deux tiers d’entre eux ont été vendus pour servir d’esclaves sexuels, et 20% sont engagés dans des travaux forcés, le plus souvent dans le domaine agricole. Dans le même temps, les enfants victimes de la traite humaine sont régulièrement exploités pour faire de la mendicité. »

Voir en ligne : https://fr.sputniknews.com/internat...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail