InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Mayotte : le Défenseur des droits "condamne" les expulsions "sauvages" (...)

Mayotte : le Défenseur des droits "condamne" les expulsions "sauvages" d’étrangers

Publié le 24-05-2016

Source : www.la-croix.com

« Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a condamné lundi les expulsions "sauvages" et "illégales" de Comoriens par des groupes "violents et incontrôlés" de villageois de Mayotte, appelant à une résolution de ces conflits locaux "dans le respect de la loi".

"Des groupes d’individus violents et incontrôlés expulsent des personnes étrangères de leur maison et de leur village", conduisant "de nombreuses familles" à se retrouver "à la rue", "sans protection", et plus d’une centaine d’enfants à être "déscolarisés", a dénoncé M. Toubon, qui a exprimé "sa plus vive inquiétude" au sujet des "événements" de Mayotte.

Les personnes "ne participant pas à de telles actions et hébergeant des étrangers en situation irrégulière" sont en outre "menacées", a-t-il observé dans un communiqué.

Plus d’un millier d’étrangers, pour la plupart des Comoriens en situation régulière ou non, ont été expulsés depuis janvier de leur domicile par des collectifs d’habitants de l’île, qui les accusent de "vols, agressions et meurtres", selon la Cimade, une association de solidarité active des personnes opprimées ou exploitées.

"Ces pratiques sont illégales" et le traitement réservé aux enfants n’est "ni admissible, ni conforme" aux principes de la Convention internationale des droits de l’enfant, que la France a ratifiée, a insisté le Défenseur des droits, exhortant la population "au calme et à la retenue".

Les solutions "doivent s’inscrire dans le cadre des principes fondamentaux et des lois de la République", a insisté Jacques Toubon, qui mène "une enquête indépendante" sur ces faits.

Département, Etat et institutions européennes doivent mettre en place des "solutions pérennes" pour garantir "l’égalité de tous devant la loi" dans le "101e département français", a poursuivi le Défenseur des droits, pour qui les expulsions doivent cesser "sans délai". »

Voir en ligne : http://www.la-croix.com/France/Mayo...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien