InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > La France a placé beaucoup plus de familles et d’enfants étrangers en (...)

La France a placé beaucoup plus de familles et d’enfants étrangers en rétention en 2015

Publié le 29-06-2016

Source : Le Monde

Auteur : Maryline Baumard

« Confrontée en 2015, comme l’ensemble de l’Europe, à une crise migratoire sans précédent, la France a placé en rétention administrative beaucoup plus de familles et d’enfants que l’année précédente. Le bilan annuel présenté, mardi 28 juin, par les cinq associations présentes dans les 43 centres de rétention administrative (CRA) indique un chiffre globalement stable de 47 565 personnes placées en rétention en vue d’un éloignement forcé, la France leur refusant le séjour sur son territoire. Mais la Cimade, l’Ordre de Malte France, France Terre d’asile, Forum réfugiés-Cosi et l’Association service social familial migrants (Assfam) soulignent que le placement en rétention concerne de plus en plus souvent des familles.

« Dans les CRA de métropole, leur nombre a plus que doublé par rapport à 2014, passant de 24 familles et 45 enfants à 52 familles et 105 enfants », précise le rapport commun des associations. Le candidat François Hollande s’était pourtant engagé, lors de sa campagne présidentielle de 2012, à mettre fin à la rétention administrative des enfants.

En fait, une poignée de préfectures s’illustrent particulièrement dans cette pratique. « En 2015, sur les 52 familles placées en centres de rétention, le CRA de Metz a concentré à lui seul 40 % des familles placées. Il est suivi de celui de la Moselle avec 13 familles et du Doubs avec 10 », détaillent les associations.

A ces familles s’ajoutent des mineurs isolés. Ils sont 280 à avoir été privés de liberté en 2015 contre 170 en 2014. Soit une hausse de 64 %. Pour les y placer, alors que la France a en principe l’obligation de les faire prendre en charge par l’aide sociale à l’enfance, les préfectures contestent leur minorité. Dans la pratique, 49 % d’entre eux sont ensuite libérés par les juges. »

Voir en ligne : http://www.lemonde.fr/immigration-e...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail