InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Mineurs isolés : un nouvel accueil d’urgence

Mineurs isolés : un nouvel accueil d’urgence

Publié le 7-07-2016

Source : www.ladepeche.fr

Auteur : Amélie Phillipson

« Le Conseil départemental, en collaboration avec l’ANRAS (Association Nationale de Recherche et d’Action Solidaire), vient de créer une nouvelle plateforme d’accueil pour mineurs isolés. Un décret signé le 24 juin par le garde des Sceaux permet une nouvelle clé de répartition pour l’accueil des mineurs non-accompagnés.
« Des nouveaux critères d’évaluation homogènes sur le territoire français ont été clairement posés », explique Arnaud Simion, chargé de l’action sociale au Conseil départemental. Le parcours de vie du jeune mineur est déterminant pour l’évaluation de son isolement. En Haute-Garonne, entre 20 et 60 mineurs non-accompagnés arrivent chaque mois, un chiffre imprévisible et très aléatoire. Située rue Stalingrad, la nouvelle plateforme d’accueil est opérationnelle depuis quelques jours et peut accueillir une dizaine de jeunes. Les travaux se poursuivent cet été et vingt places supplémentaires ouvriront d’ici le mois de septembre. Gérée par l’ANRAS, la plateforme est destinée à l’accueil, l’évaluation et l’orientation des mineurs isolés, bien souvent des jeunes en situation irrégulière. Des chambres, une infirmerie, une salle de classe pour les cours de français et une salle d’activité pour les jeunes occupent les 1000 m² du local. Une équipe de vingt-cinq salariés de l’ANRAS, médecin, infirmier, psychologue et éducateurs, assure le fonctionnement de la plateforme. « On ne peut pas se permettre de juger sur une première rencontre si une personne a besoin d’aide ou non. Notre travail est d’accueillir de façon inconditionnelle les jeunes qui se présentent à nous », explique Emmanuelle André-Garnier, responsable de l’évaluation. La plateforme dispose de cinq jours pour déterminer s’il s’agit effectivement d’un mineur isolé sur le territoire français. Après avoir fait le travail de mise à l’abri et d’évaluation, l’ANRAS se rapproche du Conseil départemental pour la suite puisque le président du Conseil départemental prend les décisions de placement en protection ou de saisine de l’autorité judiciaire. « Le Conseil départemental de Haute-Garonne compte créer 170 places supplémentaires pour l’accueil des jeunes mineurs isolés », affirme Arnaud Simion. Ce plan se décline sur les quatre prochaines années. En plus des trente places au centre d’accueil de l’ANRAS rue Stalingrad, une vingtaine de places seront créées au cours de l’été dans des petits centres accueillant 8 à 10 jeunes. Entre septembre et décembre 2016, environ 45 nouvelles places seront ouvertes dans les MECS (Maisons d’enfants à caractère social) du département, y compris dans des appartements qui favorisent l’autonomisation des jeunes. D’ici 2017, 40 places actuellement utilisées pour les jeunes majeurs seront transférées aux mineurs.
 »

Voir en ligne : http://www.ladepeche.fr/article/201...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail