InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Migrants de Calais : en septembre, 72 places réservées aux mineurs au centre (...)

Migrants de Calais : en septembre, 72 places réservées aux mineurs au centre d’accueil Jules-Ferry

Publié le 19-07-2016

Source : La Voix du Nord

Auteur : D. SA.

« Lors de son recensement en début de mois, l’Auberge des migrants a dénombré 7 000 migrants actuellement présents à Calais : 5 200 dans le camp et 1 800 dans le centre d’accueil provisoire et au sein du centre Jules-Ferry. Parmi eux, se trouvent 761 mineurs dont 603 non accompagnés.

L’État va mettre en place en septembre une annexe au sein du centre Jules-Ferry, près de l’accueil des femmes et enfants. « Ce sera un accueil spécialisé, sept jours sur sept, explique Serge Szarzynski, directeur départemental de la cohésion sociale (DDCS). Il s’agit d’une expérimentation si les jeunes sont volontaires, on doublera le nombre de places à la fin de l’année. » L’objectif : les faire « échapper aux conditions de vie dans le camp, aux influences néfastes ». Le DDCS souligne encore : « Il faut qu’ils puissent avoir une phase de reconstruction pour ensuite pouvoir intégrer le droit commun ».
En mai et juin, une vingtaine de jeunes ont pu rejoindre l’Angleterre dans le cadre de la politique de regroupement familial annoncée lors de la rencontre franco-britannique en mars à Amiens . « Cette mission est assurée par France terre d’asile. Il est important que cela continue car c’est une autre partie du plan d’action. Ce dispositif doit monter en puissance », insiste Serge Szarzynski.
 »

Voir en ligne : http://www.lavoixdunord.fr/region/m...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien