InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Liège : 15 étrangers mineurs d’âge bientôt accueillis et hébergés rue (...)

Liège : 15 étrangers mineurs d’âge bientôt accueillis et hébergés rue Trappé

Publié le 18-08-2016

Source : La Meuse

Auteur : Luc Gochel

« Sortir des étrangers mineurs d’âge non accompagnés des centres d’accueil et les intégrer progressivement à la vraie vie jusqu’à l’âge adulte, tel est le but de ce projet financé par la Communauté française et qui connaîtra prochainement un aboutissement à Liège.

À l’angle des rues Trappé et Ruxthiel, dans le quartier Saint-Gilles à Liège, se trouve un ancien bâtiment des finances. Mis en vente publique il y a quelques mois, il a été racheté par l’asbl bruxelloise « Solidarité Étudiants Tiers-Monde ».

Lorsque des riverains ont questionné l’acheteur à la sortie, il a lancé : « c’est pour accueillir des mineurs réfugiés ! » Et depuis, plus de nouvelles si ce n’est des preneurs de mesures.

« On habite dans la rue, on est riverain direct, on nous annonce ça et puis on ne nous dit plus rien », s’indigne Roger Bourcy qui tient un atelier de garnissage juste en face. Et personne à la Ville ne semble au courant du projet. »

Renseignements pris chez Fedasil qui s’occupe de l’accueil des réfugiés dans notre pays : « nous n’avons aucun projet de ce type ! » Même son de cloche du côté de la Croix-Rouge qui s’étonne tout de même : « L’arrivée de mineurs non accompagnés est en forte diminution ces derniers mois. On va même fermer des places. »

Finalement, c’est à la Communauté française qu’on détient enfin des informations sur ce projet : « C’est exact, explique-t-on au cabinet du ministre Rachid Madrane qui s’occupe de l’aide à la jeunesse. Le ministre a lancé un plan MENA (pour Mineurs étrangers non accompagnés) qui vient en appui de l’accueil de Fedasil. Ces enfants ne peuvent pas rester indéfiniment dans les centres. Ils sont seuls, ils vont donc rester ici et il faut les intégrer au mieux. »

Une antenne à Liège

La Communauté française a déjà lancé un premier projet de ce type à Bruxelles via l’asbl « Solidarité Étudiants Tiers-Monde » et veut ouvrir une antenne à Liège. Elle financera l’accompagnement du projet, à savoir des éducateurs et un poste administratif à mi-temps.

Pour opérer à Liège, l’asbl devait avoir un partenaire public local et c’est le CPAS de Liège qui tiendra ce rôle. « C’est exact, explique Geoffrey François, le secrétaire général. Nous disposons de l’agrément et nous avons déjà un centre d’accueil et d’aide à la jeunesse rue Louvrex. »

Mais il s’agit ici de mineurs étrangers ? « Oui, ce sont souvent des jeunes âgés de 16 ans, parfois un peu moins, qui sont d’abord passés par des centres de la Croix-Rouge. Là, ils n’ont causé aucun problème et ont reçu des avis positifs. Ils doivent maintenant s’épanouir dans la vraie vie, jusqu’à leur âge adulte et sous la surveillance d’éducateurs » Voilà qui devrait rassurer les riverains, inquiets face à un tel projet. »

Voir en ligne : http://www.lameuse.be/1647943/artic...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail