InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > La Métropole de Lille déboutée de sa demande d’expulsion du camp de migrants du (...)

La Métropole de Lille déboutée de sa demande d’expulsion du camp de migrants du parc des Olieux

Publié le 2-09-2016

Source : France 3 Régions Nord Pas-de-Calais

« La Métropole de Lille (MEL) a été déboutée jeudi de sa demande en référé d’expulsion des migrants d’un parc de la ville par le tribunal administratif de Lille, a-t-on appris de sources concordantes.

Dans sa décision, consultée par l’AFP, le juge administratif estime que la demande de la MEL, propriétaire du terrain occupé par plus de 130 migrants et qui agissait à la demande de la mairie de Lille, ne présente pas de caractère "d’utilité" ni "d’urgence".

Depuis début 2015, plusieurs dizaines de migrants, dont une majorité de mineurs, originaires principalement d’Afrique sub-saharienne (Guinée, Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal), s’étaient installés dans le jardin des Olieux, un parc de 8.000 m² situé dans le quartier populaire de Moulins (sud).

D’une dizaine de personnes au départ, le campement sauvage n’a fait que croître pour dépasser les 130 personnes aujourd’hui, dont une centaine se déclarent mineurs. A l’audience, La Métropole avait mis en avant des nuisances pour le voisinage et des problèmes de salubrité, dans un quartier populaire "que la MEL et la ville ont tenté de redynamiser".

Une expulsion du parc conduirait : à une "précarité encore plus grande en les contraignant à l’errance et en les privant de tous les soutiens et services dont ils ont pu bénéficier jusqu’à présent", estime le juge dans son ordonnance. Il estime également que l’expulsion pourrait conduire à "l’apparition d’un nouveau camp à un autre endroit de la ville".

"Trouver des mesures appropriées avant l’arrivée du froid", enjoint le tribunal
Outre le rejet de la requête de la MEL, le tribunal administratif enjoint à la collectivité de "se rapprocher de l’Etat, du département du Nord et de la ville
de Lille afin de rechercher et de mettre en oeuvre, dès que possible et avant l’arrivée du froid, les mesures appropriées pour mettre fin à une situation contraire à la dignité de la personne humaine".

"Dans l’attente d’une solution, des mesures matérielles appropriées devraient être mises en place pour améliorer, sans favoriser un phénomène de sédentarisation, les conditions sanitaires du campement du jardin des Olieux", peut-on lire dans l’ordonnance.

"C’est une excellente nouvelle", s’est réjoui auprès de l’AFP l’avocate des 137 migrants, Me Emilie Dewaele, selon qui l’expulsion "aurait été le signe d’une déshumanisation encore plus forte".

Consciente que la situation actuelle n’est pas souhaitable, elle exhorte les autorités "à mettre le paquet pour trouver des solutions de logement, notamment le département qui ne s’occupe toujours pas des nombreux mineurs isolés".

A l’inverse, l’avocat de la MEL, Me Gautier Bertrand, s’est dit "surpris" de la décision sans préciser si la Métropole allait se pourvoir en cassation. »

Voir en ligne : http://france3-regions.francetvinfo...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail