InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Originaire de Guinée, Dramane a fait sa rentrée à Nantes

Originaire de Guinée, Dramane a fait sa rentrée à Nantes

Publié le 5-09-2016

Source : Ouest-France

Auteur : Yasmine Tigoé

« Des mois qu’ils rêvaient de prendre le chemin du lycée. Pour Dramane, Ibrahima et quelques autres mineurs étrangers isolés, jeudi avait un air de fête. Comme les autres élèves, ils ont pu faire leur rentrée.
« Je suis votre professeure principale. Ça veut dire que je suis la responsable de votre classe. Si vous avez le moindre souci, c’est moi que vous venez voir. » Nadège Oillic, prof de pratique professionnelle accueille ses élèves de seconde CAP agent de propreté et d’hygiène. Un petit groupe de onze élèves qui vont se former aux métiers du nettoyage.
Parmi eux, quatre élèves, sans doute un peu plus intimidés et impressionnés que les autres. « C’est grand », souffle Ibrahima en regardant autour de lui. Dramane a encore un peu de mal à y croire : « Je suis tellement content. Je vais voir d’autres jeunes, suivre une formation. Ça me redonne un peu d’espoir. »
Banale, une rentrée ? Sûrement pas pour lui. Il a quitté la Guinée Conakry il y a un an. Est arrivé à Nantes. Pas de famille, pas de papiers, l’angoisse et l’incertitude incessante des lendemains, la vie dans le squat... En Guinée, Dramane a dû arrêter l’école en CM2. Alors, aujourd’hui, c’est le grand jour...
Direction la salle de classe. D’abord faire connaissance. Dans le petit groupe, certains ne sont jamais allés à l’école. « Il y a un début à tout », rassure Katia Marnier, autre professeure de pratique professionnelle.
Distribution de la carte d’accès à l’établissement, du carnet de correspondance, explications sur l’emploi du temps, les cours, liste des fournitures... « Si certains ne comprennent pas ce que je dis, n’hésitez pas à m’arrêter, insiste Nadège Oillic. Il va me falloir un peu de temps pour que j’évalue ce que vous comprenez ou pas. » Attentif, Dramane n’en perd pas une miette, range le carnet de correspondance dans le protège-cahier, note scrupuleusement les indications des deux professeures.

« Un exemple pour les autres »

Quatorze mineurs non pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance (service du conseil départemental) et suivis par RESF (Réseau éducation sans frontières) ont pu, comme Dramane, faire leur rentrée hier. Au lycée Saint-Félix, à Nantes. Mais aussi dans les collèges Sainte-Anne, Saint-Jacques-de-Compostelle et Notre-Dame, à Rezé. Ou encore à la Durantière, à la Joliverie...
C’est la deuxième année que Saint-Félix accueille ainsi des mineurs isolés. Quatre cette année, parmi les 2 700 élèves que compte l’ensemble de la cité scolaire (825 en lycée professionnel). « On prend volontairement des petits groupes pour que l’intégration se fasse plus rapidement, précise Isabelle Tissier, directrice adjointe. Et que l’on puisse mieux les accompagner. »
« Ce sont souvent des élèves pour qui la maîtrise de la langue est fragile. Mais ils travaillent beaucoup et ils arrivent à surmonter leurs difficultés. Quand c’est compliqué en maths ou en français, ils compensent par la pratique, souligne Katia Marnier. Ils ont une volonté de s’en sortir hors du commun. C’est souvent un bon exemple pour les autres. » L’an dernier, toute la classe a obtenu son CAP. Et l’un des jeunes migrants a même reçu un prix d’excellence.
Ça fait rêver Dramane. Lui, encore inquiet il y a quelques jours d’être privé de rentrée, est un peu rassuré. Ce qu’il a le plus aimé, ce premier jour ? Le nouvel élève a les yeux qui brillent : « Tout. C’était comme une fête pour moi. » Hier, Dramane a eu 17 ans. Sa rentrée ? « Un très beau cadeau d’anniversaire ».
 »

Voir en ligne : http://jactiv.ouest-france.fr/actua...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail