InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Camp de migrants des Olieux : la justice valide totalement le (...)

Camp de migrants des Olieux : la justice valide totalement le démantèlement

Publié le 21-10-2016

Source  : www.lavoixdunord.fr

Auteur : Lakhdar Belaïd

« Le tribunal administratif a validé ce jeudi soir le plan de démantèlement du camp des Olieux. Environ 150 migrants, dont certains reconnus comme mineurs isolés, y vivent aujourd’hui.

La semaine dernière, les derniers mots du président Molla à destination d’Émilie Dewaele étaient prémonitoires. À l’issue d’une audience en référé, face au tribunal administratif, le juge avait lâché quelques phrases à destination de l’avocate qui venait de saisir sa juridiction en urgence. Des propos exprimant à la fois une volonté de consoler Me Dewaele et une forme de lassitude. On demandait à la justice administrative de prolonger l’existence d’un camp de migrants accueillant environ 150 âmes. Celle-ci a, au contraire, choisi de donner le coup de sifflet final. Ce jeudi soir, le président Molla a tout simplement validé le plan de démantèlement de ce village de toile où se retrouvent de nombreux étrangers. Certains reconnus comme mineurs isolés, d’autres non.

Clap de fin ?

Le 1er septembre dernier, la justice administrative avait refusé d’approuver une opération d’expulsion pure et simple du camp des Olieux. Aujourd’hui, tous les arguments ou presque d’Émilie Dewaele sont balayés. Non, les centres de Dunkerque ou de Cassel proposés aux jeunes migrants n’offrent pas de mauvaises conditions d’accueil. Non, les migrants n’y seront pas isolés. Grâce à des navettes de bus, ceux qui ont entamé une démarche d’insertion ou de scolarisation pourront la poursuivre. La semaine dernière, Émilie Dewaele avait dénoncé « une mise à l’écart, plutôt qu’une mise à l’abri ». Le président Molla n’a trouvé, dans le plan, à propos duquel préfecture, Métropole européenne de Lille et ville de Lille ont beaucoup échangé, que « mise à l’abri ».

Le magistrat relève même l’aspect irréalisable du plan proposé par Émilie Dewaele et ses mandants. Ceux-ci évoquaient notamment la possibilité de réquisitionner des bâtiments à Lille, ville qu’ils ne souhaitent visiblement pas quitter. Le juge estime ce programme impossible au regard des obligations légales et des délais nécessaires. La trêve hivernale débutant dans un peu plus d’une semaine. Enfin, le juge Molla rappelle que Médecins sans frontières se retirera du camp le 31 octobre. Clap de fin pour le camp des Olieux ? »

Voir en ligne : http://www.lavoixdunord.fr/62660/ar...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail