InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Grand Est : 40 Mineurs de la "Jungle" de Calais accueillis à Sion, en (...)

Grand Est : 40 Mineurs de la "Jungle" de Calais accueillis à Sion, en Meurthe-et-Moselle

Publié le 27-10-2016

Source : www.estrepublicain.fr

Auteur : Philippe Mercier

«  40 mineurs arrachés à la « Jungle de Calais » devaient arriver cette nuit au pavillon d’hébergement de la colline de Sion, devenu centre d’accueil pour la région Grand Est .

Il a fallu faire vite pour organiser leur hébergement ! L’arrivée de quarante enfants ou adolescents de la « jungle de Calais » n’était pas prévue, pas préparée, contrairement à celle des 49 adultes accueillis lundi soir à Neuves-Maisons.

Le sort des mineurs non accompagnés a été scellé seulement lundi, par un accord franco-britannique. Ceux qui ont des attaches en Angleterre franchissent la Manche. Les autres restent en France. Mais où ?

« Le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle s’est porté volontaire, dans le cadre de sa mission de protection de l’enfance, dans sa tradition de solidarité… », a annoncé hier Mathieu Klein, président du département.

Le préfet Philippe Mahé se tenait à ses côtés, visitant les quinze chambres collectives du pavillon d’hébergement de la colline de Sion. Murs bleus, blancs, violets, lits individuels couleur rouge ou teinte bois, armoire, table, bloc sanitaire dans chaque chambre.

Le pavillon, qui offre une capacité de 71 couchages, vient d’être rénové à destination de groupes de touristes ou de scolaires. C’était la seule structure disponible répondant aux normes d’accueil de mineurs dans le département. Le choix était vite fait !

À 18 h, hier, les services du département ignoraient l’âge, le sexe, le pays d’origine des quarante mineurs. Ils se trouvaient encore à Calais, dans un centre d’orientation. Leur bus a quitté la « Jungle » à 18 h 30, direction la colline de Sion. Des garçons âgés de 15 ans à 17 ans originaires du Soudan ou d’Afghanistan. Mathieu Klein et Mgr Papin les attendaient sur place, au milieu de la nuit.

« On leur a fait une place dans nos cœurs »

« Quand on m’a appelé pour me dire qu’ils arrivaient, j’ai réagi avec une certaine inquiétude. Mais je suis rassurée de savoir que cette jeunesse sera bien encadrée. Je les accueillerai comme de nouveaux habitants », a réagi la maire de Saxon-Sion, Francine Parisot.

« Dès qu’on a appris la nouvelle, on leur a fait une place dans nos cœurs, dans notre communauté. On saura construire des liens fraternels avec eux… » confiaient deux sœurs Clarisse du monastère de Sion.

Ce ne sont évidemment pas les sœurs qui prendront les enfants en charge, mais des éducateurs du conseil départemental, le temps de leur séjour, prévu jusqu’au mois de mars. Jusqu’à cette date, le pavillon fera office de centre d’accueil et d’orientation pour la région Grand Est.

« Il s’agit d’une période de mise à l’abri et de rétablissement de mineurs qui viennent de pays en guerre, et sont vraisemblablement frappés par ce qu’ils ont vécu », a souligné le préfet, précisant que le coût de leur accueil est pris en charge par l’État. »

Voir en ligne : http://www.estrepublicain.fr/editio...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail