InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Région : le point sur les quelques 150 mineurs de Calais accueillis

Région : le point sur les quelques 150 mineurs de Calais accueillis

Publié le 4-11-2016

Source : www.midilibre.fr

« Des dizaines de mineurs de Calais sont arrivés tôt ce jeudi 4 novembre dans les différents centres de la région. On fait le point sur la situation.

33 migrants mineurs "isolés" sont arrivés au CCAS de Bolquère, dans les Pyrénées-Orientales, jeudi vers 1 h 30, seize heures après être partis en bus de la “Jungle” de Calais. Un peu plus tôt, toujours dans les P-O, à Sainte-Marie-la-Mer, c’est à minuit qu’un premier bus avait fait son entrée au CCAS de la commune avec 35 jeunes, sous les yeux d’une poignée de curieux se trouvant devant le site. Âgés de 12 à 17 ans, ils sont de nationalités érythréenne et éthiopienne.

Prise en charge

Sécurité civile, Croix-Rouge étaient mobilisés pour les accueillir, ainsi que les responsables des structures concernées et de l’Acal, l’association qui prendra en charge ces jeunes durant leur séjour. Dans l’Aveyron, 25 mineurs d’origine soudanaise ont également été reçus ce jeudi au camping de l’Anse du Lac à Pont-de-Salars. Une équipe de huit personnes était là pour s’occuper d’eux. L’association de La Pantarelle, qui vient en aide tout au long de l’année à des personnes en difficulté, se chargera "de la gestion administrative", selon le préfet Louis Laugier.
En Lozère, 20 autres migrants ont été accueillis dans la nuit de mercredi à jeudi au sein d’un centre d’accueil et d’orientation pour mineurs (Caomi), à Balsièges, au moulin de La Farelle. Ce CAO est géré par la Ligue de l’enseignement, partenaire de l’État qui en assure 100 % du financement.

Direction aussi les Cévennes gardoises

À Monoblet, enfin, commune des Cévennes gardoises, 29 mineurs "isolés", en grande majorité des Afghans, sont arrivés dans la même nuit, entre 3 h et 4 h du matin. Ces jeunes migrants seront hébergés dans les locaux des Amariniers, situés en dehors du cœur de village.

Mercredi, 10 mineurs étaient aussi annoncés à Carcassonne, dans l’Aude, pour une évaluation avant leur prise en charge prochaine. La préfecture, qui avait confirmé leur arrivée, n’avait alors pas voulu communiquer plus avant sur leur future répartition. »

Voir en ligne : http://www.midilibre.fr/2016/11/04/...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien