InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Luxembourg - Deux nouveaux foyers pour les réfugiés mineurs non (...)

Luxembourg - Deux nouveaux foyers pour les réfugiés mineurs non accompagnés

Publié le 26-11-2016

Source  : www.lequotidien.lu

« Deux foyers pour mineurs réfugiés non-accompagnés, à Luxembourg et à Strassen, ont été officiellement inaugurés vendredi.

La Croix-Rouge luxembourgeoise et la Fondation maison de la porte ouverte (FMPO) ont inauguré, vendredi, leurs nouveaux foyers pour mineurs non-accompagnés demandeurs de protection internationale. Les locaux sont situés à Luxembourg et à Strassen.

Ces inaugurations ont eu lieu en présence de la ministre de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, Corinne Cahen, du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, ainsi que de Maurice Bauer et Myriam Mersch-Zimmer, respectivement président et directrice générale de la FMPO, et de Marc Crochet, directeur général adjoint de la Croix-Rouge luxembourgeoise.

La constante augmentation de demandeurs d’asile au Luxembourg depuis l’été 2015, a entraîné une hausse similaire des demandes des mineurs non-accompagnés. La plupart d’entre eux étaient jusqu’à présent hébergés dans des centres de premier accueil pour migrants et réfugiés.

Pour répondre aux besoins particuliers de ces enfants et adolescents, l’État a adopté le 21 décembre 2015, une directive qui souligne l’importance d’accueillir les mineurs non-accompagnés dans des institutions dédiées à leurs besoins.

Elle a donné lieu à la création de trois nouveaux centres d’accueil : le MINA d’Elisabeth à Troisvierges, le Saint-Martin Jeunes de la FMPO rue d’Eich à Luxembourg et la Villa Nia Domo de la Croix-Rouge luxembourgeoise à Strassen. Ce sont ces deux dernières structures qui ont officiellement été inaugurées vendredi.

Aider, encadrer et intégrer

Le foyer Saint-Martin Jeunes accueille depuis début septembre, dix mineurs non-accompagnés, surtout des jeunes Afghans. Le personnel éducatif essaie de leur donner les outils nécessaires à leur accomplissement personnel et à une bonne intégration sociale, scolaire ou professionnelle. Afin qu’ils puissent s’adapter le plus vite possible à leur nouvel environnement, leur autonomie est encouragée par une scolarisation régulière et l’apprentissage des langues.

Le nouveau groupe à la Villa Nia Domo à Strassen peut accueillir, quant à lui, jusqu’à neuf adolescents. En marge des cours, les jeunes organisent leur temps libre et leur quotidien eux-mêmes sous la supervision d’un éducateur. Les tâches ménagères sont effectuées à tour de rôle et chaque week-end, un jeune résident cuisine pour les autres.

Dans ces nouveaux centres d’accueil, les jeunes réfugiés non-accompagnés sont encadrés 24 heures sur 24 par un éducateur qui essaye d’instaurer une atmosphère stimulante avec des personnes de confiance. Grâce à leurs chambres individuelles ou doubles, les centres d’accueil favorisent l’intimité et la vie privée des mineurs qui disposent ainsi d’endroits calmes où se ressourcer ou étudier. »

Voir en ligne : http://www.lequotidien.lu/luxembour...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien