InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Mineurs étrangers non accompagnés : le Département hausse le ton avec (...)

Mineurs étrangers non accompagnés : le Département hausse le ton avec l’Etat

Publié le 19-01-2017

Source : www.lejsl.com

« "L’Etat doit prendre ses responsabilités, comme nous l’avons fait", a insisté ce jeudi matin, André Accary , président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, qui tente depuis un an d’obtenir une aide pour l’accueil et l’accompagnement des mineurs étrangers non accompagnés. "Nous sommes passés de moins d’un million d’euros fin 2013 à plus de 6 millions d’euros cette année, "souligne-t-il. "La Saône-et-Loire avait une capacité d’accueil de 35 mineurs, nous en avons 204 à ce jour-là".

Face au silence de l’Etat depuis un an, le président a-t-il décidé "non de gaieté de cœur" de "ne plus prendre en charge les mineurs devenus majeurs (ils sont 39 actuellement et 50 de plus en 2017) s’ils ne sont pas en situation de vulnérabilité pour les confier à la gestion du préfet de Saône-et-Loire dès la fin du mois de janvier".

Le président avait écrit à l’Etat à plusieurs reprises, interpellé le ministre lors de sa venue . Sans réponse, il a ensuite envoyé les factures à l’Etat qui l’a déféré devant le tribunal administratif dont le jugement est attendu dans les jours à venir. André Accary souhaite que "l’Etat se réveille" et prenne "en charge ces jeunes majeurs aussi bien que le Département". »

Voir en ligne : http://www.lejsl.com/edition-macon/...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien