InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Migrants : au moins 10.000 enfants non accompagnés ont disparu en (...)

Migrants : au moins 10.000 enfants non accompagnés ont disparu en Europe

Publié le 18-01-2017

Source  : www.lesoir.be

« La majorité des autorités en Europe n’a pas pris les mesures nécessaires pour garantir le respect des droits de ces enfants et leur fournir une protection, estime l’ONG Missing Children Europe.

Au moins 10.000 enfants non accompagnés, qui ont fui leur pays d’origine pour se réfugier en Europe, ont disparu, avertit mercredi Missing Children Europe, la Fédération européenne pour Enfants Disparus et Sexuellement Exploités. La coupole, qui regroupe pas moins de 30 organisations dans 26 pays européens, lance « Mention the unmentioned », une campagne de sensibilisation qui invite le grand public à agir directement par le biais de Facebook en demandant aux ministres en charge de respecter les droits des enfants en migration.

Pas pris les mesures nécessaires

La majorité des autorités en Europe n’a pas pris les mesures nécessaires pour garantir le respect des droits de ces enfants et leur fournir la protection à laquelle ils ont droit, estime l’organisation.

« Beaucoup d’entre eux vivent comme des prisonniers, dans des conditions atroces (…) Bien qu’ils aient le droit de rejoindre leurs familles, les procédures sont extrêmement lentes et complexes. C’est pourquoi beaucoup d’enfants ne voient pas d’autre solution que de ’disparaître’ et de continuer leur route par eux-mêmes. C’est à ce moment précis qu’ils sont les proies les plus faciles », explique la secrétaire générale de Missing Children Europe, Delphine Moralis.

En 2015, ils étaient au moins 89.000 à franchir la frontière européenne non accompagnés. Selon Europol, 10.000 enfants réfugiés non accompagnés ont déjà disparu en Europe. Un chiffre qui serait, en réalité, beaucoup plus élevé, selon l’organisation. « Ces enfants disparaissent parce qu’on ne propose pas d’alternative sans danger à leur situation. Et une fois qu’ils ont disparu, il est très difficile de les retrouver », pointe Mme Moralis.

« Mention the unmentioned »

Avec la campagne, « Mention the unmentioned », l’organisation invite tout un chacun à partager une image sur Facebook et à ’mentionner’ son ministre en charge de l’asile et la migration.

Les Belges sont ainsi invités à visiter mentiontheunmentioned.eu pour partager le visuel et l’histoire de leur choix sur Facebook et à y mentionner Theo Francken (@franckentheo).

La campagne démarre huit jours avant la réunion informelle des ministres de la Justice et des Affaires intérieures à Malte, à laquelle participera également M. Francken, et durant laquelle ils discuteront des réformes sur la législation concernant l’asile européen et la migration. »

Voir en ligne : http://www.lesoir.be/1418811/articl...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien