InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Sophie Elizeon : portrait d’une préfète déléguée presque parfaite

Sophie Elizeon : portrait d’une préfète déléguée presque parfaite

Publié le 26-02-2017

Source : www.lavoixdunord.fr

Auteur : Patrick Seghi

« D’elle, on salue le sens du pragmatisme, l’intelligence et la maîtrise des dossiers. Sa façon d’aborder l’égalité des chances relève d’une opiniâtreté subtile. Sophie Elizeon, préfète déléguée, a réglé l’épineux dossier des Olieux. Là où d’autres s’embourbent, elle glisse sans faire de vagues, mais en produisant des résultats.

La première question provoque un sourire. « Oui, les mineurs des Olieux sont suivis. Ils sont aujourd’hui une cinquantaine à avoir été mis à l’abri. Certains ont, depuis, été reconnus mineurs, d’autres sont en attente de régularisation… » Sophie Elizeon, préfète déléguée à l’égalité des chances, a la victoire modeste. Là où d’autres se sont cassé les dents pendant deux ans, elle a appliqué sa méthode « à la demande du préfet », rappelle-t-elle, légitimiste.

Sa marque de fabrique tient en quelques mots : écoute, mise en réseau et pragmatisme. « Il fallait le faire sans les brusquer », résume-t-elle à propos de la situation des Olieux, naviguant entre les obstacles. Le prochain se présentera dès le 31 mars. « À cette date de sortie, il faudra mettre tout le monde en situation de stabilité. » Le menton posé sur ses mains, Sophie Elizeon y réfléchit. Là n’est que l’une des priorités fixées par son boss qui, comme feuille de route, a confirmé ses missions « de mise à l’abri des personnes les plus vulnérables ». Un champ large délimité par le fil rouge qui retrace toute la carrière de cette jeune femme brillante. La préfète déléguée a parfaitement assimilé que, pour réussir, il fallait non seulement s’impliquer mais impliquer. Parfois de façon surprenante. Les conseils citoyens constitueraient, à l’entendre, l’une des formes les plus abouties d’une démocratie participative. Celle où le hasard révèle des vocations. Pour peu que le respect soit mutuel. Le terme est fondamental. Alpha et oméga de l’action développée et présupposé requis. « Nous sommes allés chercher ces personnes (dans les quartiers défavorisés) pour que leur parole soit entendue, j’y serai très vigilante. » Alibi, faux espoir, hypocrisie… Sophie Elizeon en mesure les effets délétères. Pas question de casser la dynamique. « Au bout de trois à six mois, ils livrent combien cela est enthousiasmant. »

Son rôle est là. À la fois courroie de transmission, interface et facilitatrice. Son parcours atypique l’explique. Son credo sur l’égalité des chances ? « Créer les conditions pour que les citoyens puissent exercer pleinement leur citoyenneté. » Sans toit, la tâche est compliquée. Sans emploi, tout autant. Sophie Elizeon a fait de l’apprentissage une thématique prioritaire. « Certains jeunes ne savent même pas que cela existe ou qu’ils y ont droit… » Quelques entrepreneurs ont peur d’investir « non sur le savoir-faire, mais sur le savoir-être ». La préfète oppose à cette fatalité la force de son réseau et sa vision décalée. « Aller chercher les jeunes là où ils sont et non les attirer là où on est. » Sa capacité à « se mettre à la place de » lui vaut d’autres succès. Le Pacte de la 2e chance produit, par exemple, des effets discrets et constants. Deux qualificatifs qui lui collent à la peau.

64 conseils citoyens étaient installés à la date du 14 février, soit 1 250 conseillers, dont 848 habitants et 402 acteurs locaux (les deux collèges prévus par la loi). Ces conseils représentent 64 des 91 quartiers potentiels à couvrir. Des démarches étaient en cours pour 22 quartiers prioritaires. »

Voir en ligne : http://www.lavoixdunord.fr/124157/a...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail