InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > A Clermont-Ferrand, des enfants dorment dans la rue

A Clermont-Ferrand, des enfants dorment dans la rue

Publié le 3-03-2017

Source : www.lamontagne.fr

Auteur : Philippe Cros

« Le Réseau Education sans frontière (RESF) et plusieurs avocats clermontois dénoncent la situation « catastrophique » de plusieurs familles installées à Clermont et de mineurs étrangers isolés à la rue. « Des drames humains se jouent devant nous. »
Combien sont-ils ?

Les mineurs isolés : une bonne soixantaine à Clermont-Ferrand, « qui sont à la rue, explique Laure Osmani, avocate. Cela veut dire sans hébergement, dans des squats, avec des difficultés pour se nourrir, dans le plus grand dénuement. Aujourd’hui, c’est une situation d’urgence. »

A la rue depuis le 18 février, avec des enfants
Les familles avec des enfants : RESF parle d’une trentaine, sans certitude que ce ne soit pas plus. « Il y a aussi des demandeurs d’asile, qui ont des droits d’hébergement, commente Stéphanie Mallet, avocate. Il ont été hébergés par le 115 jusqu’à début février et par grand froid, c’est-à-dire à partir de - 5°. Et ils sont à la rue depuis le 18 février, avec des enfants, alors que la loi prévoit leur prise en charge par l’Etat. »

Depuis plusieurs semaines, les militants du Réseau Education Sans Frontière (RESF) se mobilisent plus fortement autour de cinq familles, deux en provenance de République démocratique du Congo et trois du Kosovo, toutes sous le coup d’une « OQTF », comprenez une obligation de quitter le territoire français.

Plusieurs rencontres ont eu lieu à la préfecture, pour demander de lever l’ obligation de quitter le territoire et l’obtention d’un titre de séjour.

« On dirait qu’on a une oreille attentive mais on aimerait que cela se traduise par des décisions concrètes. On prend note, mais c’est tout . » En plus des carences de l’Etat, militants et avocats dénoncent les défauts de prise en charge de mineurs de la part des services d’aide sociale à l’enfance du Conseil départemental, les décisions automatiques et accélérées de la préfecture du Puy-de-Dôme et celles systématiquement (ou presque) négatives du tribunal administratif de Clermont-Ferrand. [...] »

Voir en ligne : http://www.lamontagne.fr/clermont-f...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail