InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Incendie à Grande-Synthe : plusieurs centaines de migrants encore dans la (...)

Incendie à Grande-Synthe : plusieurs centaines de migrants encore dans la nature

Publié le 12-04-2017

Source : www.leparisien.fr

Auteur : Cyril Simon

« Moins de la moitié des occupants du camp de Grande-Synthe ont été pris en charge par les autorités, au lendemain de l’incendie massif ayant réduit le site en cendres, après une rixe entre rixe entre Afghans et Kurdes.

Les associations d’aide aux migrants ne cachent pas leur inquiétude, quelques heures après l’incendie ayant ravagé le camp de Grande-Synthe (Nord). Si près de 700 personnes ont trouvé refuge mardi midi dans les trois gymnases mis à disposition par la mairie, plusieurs centaines sont encore introuvables. Ils étaient ces derniers jours plus de 1 500 sur le site, dont une majorité de Kurdes irakiens.

« Ils sont encore environ neuf cent dans la nature, estime Loan Torondel de l’Auberge des migrants, une association bénévole active depuis plusieurs mois sur le camp. On les cherche partout dans la ville et ses alentours. Beaucoup semblent se diriger vers Calais ». Sa principale crainte concerne les 120 mineurs isolés étrangers, recensés le 2 avril par l’association, et qui restent introuvables mardi midi. « Ils ne sont pas dans les gymnases, s’alarme le bénévole. Que ce soit dans les deux affectés aux familles, déjà remplis, ou dans celui réservé aux hommes seuls ».

Une autre responsable, Margot Bernard, ajoute que plusieurs jeunes, qui dormaient dans les cuisines, « se sont enfuies (lundi soir) quand cela a commencé à dégénérer (...) Mais une fois qu’on les aura retrouvés, on ne sait même pas où les diriger. Aucun lieu n’est mis en place pour eux par l’Etat. Et, comme on l’a vu dans le camp, ce n’est pas viable de les laisser avec les adultes ».

Le gouvernement propose des hébergements d’urgence

Les ministres de l’Intérieur et du Logement, Matthias Fekl et Emmanuelle Cosse, se rendront mardi en fin d’après-midi sur le camp de migrants de Grande-Synthe. « Trois unités de forces mobiles sont déployées en renfort dans la région afin de prévenir les troubles à l’ordre public », ont-ils d’ores et déjà annoncé. Selon l’Auberge des migrants, une centaine d’Afghans ont été bloqués par des CRS vers 11 heures à Oye-Plage, le long de la voie ferrée entre Grande-Synthe et Calais.

Le préfet, Michel Lalande a déclaré mardi midi, à l’issue d’une réunion de crise à la mairie de Grande-Synthe, « faire en sorte que tous ceux qui errent sur les grands axes routiers de cette région en direction de Calais ou Paris puissent être réconfortés et rassurés, pour les mettre à l’abri eux aussi ». « Il n’y aura pas de reconstruction de nouveau campement ici », a déclaré le ministre de l’Intérieur Matthias Fekl, venu sur les lieux avec sa collègue au Logement, Emmanuel Cosse. « Il faudra, avec les élus et les associations, trouver les bonnes solutions », a-t-il ajouté.

Emmanuelle Cosse a annoncé l’ouverture mardi soir d’un quatrième gymnase, à Dunkerque, s’ajoutant aux trois autres déjà ouverts à Grande-Synthe. En tout, ce sont « 1.000 personnes » qui seront à l’abri pour la nuit, a déclaré la ministre. « Nous travaillons à la mise à l’abri de 150 migrants afghans supplémentaires, repérés hors de la ville », a-t-elle précisé. L’objectif est que le séjour en gymnase soit « le plus court » possible, a déclaré Emmanuelle Cosse.

Selon la ministre, « à partir de demain » mercredi auront lieu des départs vers des centres d’accueil et d’orientation (CAO) établis un peu partout sur le territoire, initialement pour accueillir les migrants de Calais après le démantèlement de la « Jungle ». Ces départs connaîtront « une accélération d’ici la fin de la semaine pour les publics vulnérables » (femmes enceintes, familles avec de jeunes enfants...) »

Voir en ligne : http://www.leparisien.fr/faits-dive...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail