InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Grèce : Athènes tente d’améliorer le sort des migrants et réfugiés (...)

Grèce : Athènes tente d’améliorer le sort des migrants et réfugiés mineurs

Publié le 2-05-2017

Source : www.rfi.fr

Auteur : Correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard

« Près de 20 000 migrants et réfugiés mineurs se trouveraient en Grèce, dont 2 000 sans leur famille. Un rapport de l’université de Harvard a récemment mis en cause les conditions dans lesquelles une partie d’entre eux vivent, pointant notamment les risques d’exploitation de toute sorte. Mais l’Unicef coopère avec le gouvernement grec pour améliorer la situation, notamment celle des mineurs non accompagnés.

Pour le fond des Nations unies pour l’enfance, la question de la prise en charge des mineurs non accompagnés est un problème en Grèce. Mais selon Laurent Chapuis, le coordinateur local de l’Unicef, Athènes devrait s’améliorer grâce à une nouvelle loi.

« Aujourd’hui, c’est principalement le procureur général qui a la charge de ces enfants-là. Compte tenu du nombre et des difficultés rencontrées par le système, vous imaginez que c’est extrêmement gênant. Cela ralentit toutes les initiatives, explique-t-il. Je crois qu’une des idées derrière ce projet de loi est de faire en sorte que d’autres professionnels, bien sûr vérifiés, encadrés, puissent prendre en charge ces enfants-là. »

L’hébergement est aussi une question capitale pour éviter que les mineurs ne se retrouvent à la rue ou enfermés dans des stations de police. Mais pour Laurent Chapuis, des efforts ont été faits. « On est passés de près de 300 places en mars dernier à 1 300 aujourd’hui. C’est un effort énorme. Même si on parle de centres relativement petits, qui accueillent entre 20 et 30 enfants, c’est un effort immense de recruter, former le personnel, trouver les locaux et le personnel, et de mettre en place ce type de service », se réjouit-il.

Pour l’Unicef, il ne faut pas garder les mineurs dans des centres fermés. Et pour ceux qui peuvent se promener sans adultes, multiplier les activités avec les professionnels de l’enfance pour repérer les cas d’exploitation. »

Voir en ligne : http://www.rfi.fr/europe/20170502-g...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail