InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Loiret : les “meilleurs” mineurs isolés vont bénéficier d’un coup de pouce de 5 (...)

Loiret : les “meilleurs” mineurs isolés vont bénéficier d’un coup de pouce de 5 000€

Publié le 23-06-2017

Source : www.magcentre.fr

Auteur : Ch. B.

« Rupture complète avec la précédente politique d’Eric Doligé (L.R.) vis à vis des jeunes mineurs isolés ? C’est semble t-il une première en France, le conseil départemental qui siège en session depuis jeudi, a décidé de positiver.

Dix d’entre ces jeunes mineurs, les plus méritants, bénéficieront d’un coup de pouce non négligeable en recevant une aide de 5.000€. Ce qui n’est pas rien. Déjà la sémantique change le regard qu’a la société à leur égard. Ce seront désormais des MNA (mineurs non accompagnés). Ils sont 241 à ce jour dans le Loiret et l’État, qui les répartis dans les départements, prévoit qu’ils seront en hausse constante ces prochaines années. Ils s’agit de ne plus les voir comme une charge pour le département – le Loiret accueille 1,11% des ces jeune en détresse, des orphelins venus le plus souvent d’Afrique subsaharienne – mais comme d’une chance pour la France. Ces mineurs étrangers seront de toutes façons Français à leur majorité, alors autant leur donner un maximum de chance de s’intégrer. Hugues Saury l’a indiqué lors de son discours d’ouverture, “avec cette bourse, il s’agit de permettre à certains de poursuivre leur parcours dans le Loiret”.

“Ce sont des jeunes qui ne posent aucun problème“.

Et quel parcours déjà pour certain, l’un d’entre eux est devenu Meilleur Ouvrier de France, un autre est chanteur lyrique et un troisième trompettiste dans l’harmonie municipale d’Orléans… Comment seront-ils sélectionnés ? Justement à l’aune de leur implication scolaire, pour les uns, professionnel pour d’autres ou dans la vie associative, explique Alexandrine Leclerc, chargée de la solidarité au conseil général. Reste que, devant la croissance inéluctable du contingent accueilli chaque année – l’État prévoit un triplement de leur nombre au grès des drames vécus dans le monde et surtout en Afrique – se pose déjà le problème de leur logement.

“Les structures d’accueil dans les foyers sont déjà saturés, les plus âgés vivent à l’hôtel”, alors, “le département va se tourner vers les bailleurs sociaux pour louer des appartements “. Et Hugues Saury de préciser, “ce sont des jeunes qui ne posent aucun problème“.

Jusqu’ici le budget alloué à cette politique se montait à 6 millions d’euros, et le conseil départemental a voté un budget supplémentaire de 2,8 M€, à une large majorité. trois conseillers ont voté contre, Vanessa Baudet-Slimani (PS) estimant par exemple qu’il ne faut pas limiter cette bourse à dix d’entre eux, mais l’étendre au plus grand nombre. “Je connais plein de gamins qui mériteraient bien cette bourse“, a plaidé pour sa part Christophe Chaillou, le maire de Saint-Jean-de-la-Ruelle.

Seules les plus impliqués bénéficieront donc de ce “coup de pouce” ce qui va créer sans nul doute une belle motivation chez ces jeunes qui ont vocation à devenir Français et des citoyens à part entière. Une initiative, même imparfaite, à saluer tant elle va à l’encontre des discours d’exclusion tenus par certains populistes lors des récentes élections. »

Voir en ligne : http://www.magcentre.fr/132830-loir...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien