InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Hautes-Alpes : des migrants, mineurs, sans hébergement pour la (...)

Hautes-Alpes : des migrants, mineurs, sans hébergement pour la nuit

Publié le 1er-08-2017

Source : Alpes 1

« - Hautes-Alpes -
De plus en plus de mineurs isolés, sans hébergement dans les Hautes-Alpes. Une vingtaine de personne s’est rassemblée ce mardi matin, dans le hall de l’Hôtel du Département à Gap. Ce mardi car, comme toutes les semaines sont reçus ces migrants de moins de 18 ans, afin d’être recensés et de bénéficier de tickets restaurants, 12 euros par jour. Une soixantaine de mineurs, majoritairement des garçons, hébergés dans des maisons d’enfants, des foyers associatifs, des hôtels, ou chez des particuliers.

Une vingtaine de mineurs sans toit

Selon les manifestants rassemblés ce mardi, membres d’associations, de collectifs ou simples riverains, ils sont actuellement une vingtaine à n’avoir aucune solution d’hébergement. « En aucun cas on affirme que le conseil départemental ne fait rien. On a tout à fait conscience qu’il fait le maximum », reconnait Dominique Rougier, du collectif « Un Toit, Un Droit ». Un département qui n’a plus aucune place de libre à proposer.

Ils en appellent donc au préfet. Ils espèrent que des lieux soient réquisitionnés. « S’il y avait un drame sur Gap, on réquisitionnerait un gymnase, ou on mettrait des gens de la Croix-Rouge. Et bien on estime que c’est un véritable cataclysme et qu’il faut prendre des décisions d’urgence. » »

Voir en ligne : http://alpesdusud.alpes1.com/news/h...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien