InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Un amphi de l’université de Rouen occupé pour protéger des mineurs migrants : (...)

Un amphi de l’université de Rouen occupé pour protéger des mineurs migrants : la police intervient

Publié le 14-11-2018

Source : 76actu

Auteur : Raphaël Tual

Extraits :

«  Les militants de la Garenne ont décidé d’occuper un amphithéâtre de l’université de Rouen, mercredi 14 novembre 2018. Le but : mettre à l’abri les mineurs étrangers. Détails.

Ils avaient prévenu qu’ils continueraient tant que les mineurs étrangers ne seraient pas à l’abri. Les militants du collectif la Garenne, qui occupaient l’ancienne maison de retraite de la rue du Hameau des brouettes à Rouen (Seine-Maritime), ont pris possession d’un amphithéâtre de l’université, à Mont-Saint-Aignan, mercredi 14 novembre 2018. En fin d’après-midi, la police est intervenue pour faire sortir les militants, ce qu’ils ont fait.

« Faire pression sur le Département »

Ils ont profité d’une conférence dédiée au sort des exilés, qui se tenait dans un autre bâtiment dans la matinée, pour ensuite occuper l’amphithéâtre José-Axelrad. « On avait demandé une salle à la direction pour que se tienne notre conférence. Nous n’avons jamais eu de réponse. Deux enseignants ont estimé qu’elle pouvait s’inscrire dans le cadre de leurs cours, alors nous sommes venus. Des migrants ont évoqué leurs parcours, poignants. Après, on a eu l’idée d’occuper les lieux », détaille Thomas, membre de la Garenne.

L’objectif est de pouvoir « faire pression sur l’université » pour qu’à son tour le président Joël Alexandre, puisse faire « pression sur le Département ». Le combat ne change pas : pointer du doigt la responsabilité du Département de Seine-Maritime qui a l’obligation légale de prendre en charge les mineurs isolés non-accompagnés. Déjà 700 mineurs étrangers sont sous la protection de cette collectivité qui assume le fait d’être dépassée par un flux quotidien de mineurs à Rouen et au Havre.

(...)

« Si ça peut nous éviter de dormir à la rue… »

Un collectif étudiant, composé de membres de l’Action anti-fasciste, de militants de l’Unef et d’anonymes s’est constitué pour prendre la « défense des migrants ».

(...)

Les mineurs présents, blottis au fond des sièges rouges de l’amphi, ont le sourire devant cette mobilisation. « Ça fait vraiment plaisir. Ce n’est pas tout le monde qui fait ça », témoigne Aliou. « Si ça peut nous permettre de ne pas dormir à la rue ce soir », espère Diabaté. Une vingtaine de jeunes originaires de Côte d’Ivoire, de Guinée ou encore du Mali, ont pris possession des lieux, épaulés par les militants.

(...)

Intervention de la police dans l’amphithéâtre occupé

(...)

La police est entrée dans l’amphithéâtre occupé vers 16h, avec casques. Les militants ont accepté de sortir dans le calme, avant de se diriger vers la présidence. Après une brève occupation de ces locaux, les étudiants et militants sont sortis d’eux-même. Joël Alexandre s’est engagé auprès de la délégation « à intervenir directement auprès des autorités compétentes » sur ce dossier de la protection des migrants.

(...)  »

Voir en ligne : https://actu.fr/normandie/mont-sain...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail