InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Mineurs en danger sans famille sur le territoire : un des thèmes clé des (...)

Mineurs en danger sans famille sur le territoire : un des thèmes clé des 3èmes Rencontres territoriales de la Protection de l’enfance

Publié le 26-11-2018

Source : Le JDM

Auteur : Anne Perzo-Lafond

Extraits :

« Combien y a-t-il de mineurs sans adultes référents à Mayotte ? Leur prise en charge est-elle adaptée au territoire ? Comment initier le rapprochement familial ? On attend beaucoup des 3ème Rencontres territoriales de la protection de l’enfance qui réunissent les acteurs territoriaux, régionaux et nationaux.

Alors qu’en métropole des associations humanitaires s’inquiètent de la création d’un fichier national biométrique des mineurs non accompagnés qui permettrait de remettre en cause la minorité de certains d’entre eux, à Mayotte la question de la protection de l’enfance n’en est encore qu’à ses balbutiements. Ignorée pendant des années par le conseil départemental dont c’est la compétence, « on doit rattraper 10 à 20 ans de retard », rappelait ce vendredi Antoissi Abdou-Lihariti, directeur de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), elle se structure peu à peu, notamment grâce aux moyens financiers de rattrapage débloqués par l’Etat. (...)

« Nous sommes mauvais en relais d’information préoccupante », réitère Issa Issa Abdou, 4ème vice-président, rappelant aussi qu’un mieux est à attendre avec la nomination d’une directrice dédiée. Mais aussi parce que parmi tous ces enfants, une bonne partie n’est pas isolée, mais en danger pour d’autres raisons, « l’ASE prend en charge tous ceux qui sont victimes de violences dans leur propre famille ».

« La question nous dépasse ! »

L’enjeu, ce sont les parents à Mayotte plus encore qu’ailleurs. « Le rôle de l’Aide sociale à l’Enfance, c’est de travailler avec les parents, car l’enfant a besoin de sa famille. Or, à Mayotte, c’est fréquent qu’il n’y en ait pas. Comment fait-on ?! La question nous dépasse », interpelle Antoissi Abdou-Lihariti. Un sujet qui va nourrir les échanges des Rencontres territoriales de la protection de l’enfance proposées par le conseil départemental dès ce mardi.

(...)

Pour Dominique Fossat, ce n’est pas la loi qu’il faut adapter, « elle est complète notamment sur le placement par le juges et les modalités de prise en charge », mais son application, « on est confronté ici à des réalités spécifiques, il faut faire évoluer les outils ». Espérons que des solutions émergent de ces rencontres. »

Voir en ligne : https://lejournaldemayotte.yt/mineu...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail