InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Le groupe communiste invite Martine Vassal au squat des mineurs isolés de (...)

Le groupe communiste invite Martine Vassal au squat des mineurs isolés de St-Just

Publié le 14-03-2019

Source : La Marseillaise

Auteur : Léo Purguette

Extraits :

«  Les élus PCF et partenaires du conseil départemental 13 demandent la prise en charge rapide par l’institution des jeunes migrants étrangers regroupés dans l’ancien bâtiment du diocèse. Pour débloquer la situation et dépasser les polémiques, ils proposent à la présidente LR du Département « un acte fort ».

Depuis le 18 décembre, un ancien bâtiment du diocèse, à une centaine de mètres du conseil départemental, est occupé par des migrants sans solution d’accueil. « Entre 140 et 150 mineurs non accompagnés » y logent, rappelle Gérard Frau, conseiller départemental PCF. Avec Claude Jorda, président du groupe des élus communistes et partenaires, ils s’y sont rendus. « Le mot squat est inadapté, d’abord le propriétaire du bâtiment ne demande pas l’expulsion et ensuite, les locaux sont très bien tenus, des bénévoles très efficaces ont mis sur pied une organisation collective », précise Claude Jorda pour qui « c’est bien sûr mieux que d’être à la rue mais c’est une situation qui ne doit pas durer alors même que nous célébrons cette année les 60 ans de la Déclaration des Droits de l’enfant ». Pour lui et les élus de son groupe, il y a urgence à protéger les mineurs isolés. « C’est une compétence obligatoire du Département, ça doit donc être une priorité », insiste Gérard Frau sans nier les dispositions qui ont été prises mais qui restent insuffisantes : « Sur un millier de mineurs isolés dans les Bouches-du-Rhône, environ 800 sont placés. »
Pour débloquer la situation et permettre de trouver à ces mineurs un accueil, les élus communistes ont donc décidé d’écrire à Martine Vassal pour lui proposer « un acte fort ». « Nous lui proposons de se rendre avec nous sur place, rencontrer les jeunes et les bénévoles, nouer le dialogue et dégager des pistes de solutions », résume Claude Jorda. Malgré les banderoles très hostiles pendues sur le bâtiment ? « Il faut dépasser tout ça, les acteurs du lieu sont très demandeurs d’une rencontre », assure-t-il.

Un schéma départemental enfance famille à écrire

Si le rythme des arrivées s’est réduit pour retrouver un niveau comparable à celui de 2009, les besoins demeurent importants. « À St-Just, l’aide matérielle repose seulement sur Emmaüs et les moyens humains sur la disponibilité de bénévoles », rappelle Claude Jorda qui suggère au conseil départemental de co-construire avec le monde associatif une forme de lieu d’accueil relais. (...)  »

Voir en ligne : http://www.lamarseillaise.fr/marsei...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail