InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > “Terrain Mineurs”... sur le vif !

“Terrain Mineurs”... sur le vif !

Publié le 26-03-2019

Source : Mediapart

Auteur : Arthur PORTO

Extraits :

«  C’est un documentaire qui bouleverse autant qu’il questionne sur le devenir que nous, la société en générale, “préparons” ou pas pour des mineurs en difficulté. Un film qui pourrait aussi soulever la question, comment sont-ils arrivé là ? À 12 ans et un “dossier” déjà lourd dans le cadre pénal. C’est peut-être cela le grand mérite des réalisateurs, nous alerter sur ce qu’on croise sans voir.

Le film de Bertrand de Solliers et Paule Muxel, en salle actuellement, Terrain Mineurs montre, sans complément d’information, ce qui se déroule au Palais de Justice de Paris, au Tribunal pour Enfants, dans le cabinet du Juge et quelques séquences ou passages dans ce qu’on appelle le dépôt.

La caméra est posée, interrogative, attentive, discrète dans le cabinet du Juge, le box d’entretien de l’éducateur, ou le cabinet du substitut au parquet des mineurs. Les séquences sont entrecoupées par le bruit de pas dans les couloirs du Palais de Justice dans l’Île de la Cité, sans doute un des derniers témoignages de la longue vie de ce majestueux palais qui s’ouvre sur la cour du Mai. On n’y voit aussi les multiples déplacements, des habitués, greffiers et chariots à dossiers, avocats, policiers et citoyens dans toutes les configurations. Ce “tempo” entre les différentes séquences d’entretien, d’échange voire de confrontation entre les magistrats et les mineurs permet de souffler, comme une “respiration”, tant ces moments sont denses, ’bousculants’, violents, faits de remontrances ou d’élans d’espoir mais toujours inachevés dans l’objet qui est de rendre la justice dans les affaires dont les auteurs présumés sont des mineurs.

La “violence” de la Justice, des lieux, des uniformes, des menottes, ce sont les images qui nous viennent quand on entend parler des affaires au pénal. Comme les représentations que nous nous faisons, souvent, des jeunes qui ont affaire avec la justice, délinquants ou pas. C’est ce qu’ils nous montrent Bertrand de Solliers et Paule Muxel dans leur document, “brut” sans autre commentaire que celui que nous allons nous formuler au long des différents plans du face-face enfant-juge. Chaque magistrat, à sa façon questionne, interprète, opine, hésite, décide de l’orientation sachant qu’il a deux casquettes, le Juge des Enfants est là pour protéger les mineurs, mais aussi punir en préservant l’éducatif.

Quand on découvre la justice des mineurs à travers ce film, on est saisi par la complexité des situations des mineurs, les rapports humains qui se frôlent ici sans s’établir, qui choquent les sensibilités et laissent perplexes sur la difficulté du chemin à suivre, de la meilleurs “aide” à apporter. Si on a une idée ou une connaissance du contexte de ce “Terrain Mineurs” on est également pris par ce devenir “impossible” qui semble caractériser chaque situation ou cette séquence de la vie des jeunes dont on fait une brève connaissance.

(...)

Film nécessaire dans ce moment où on aborde plus largement la problématique de la protection de l’enfance et de l’enfance en danger, après que ce gouvernement ait tardé à se rendre compte de l’importance du sujet, aucun poste ministériel ne lui était spécifiquement consacré. La nomination d’un secrétaire d’État à la Protection de l’Enfance fin janvier 2019, auprès de la ministre de la Santé, donne à voir la reconnaissance de la question même s’il s’agirait davantage d’un poste qui aurait sa place auprès du premier-ministre. La question de l’enfance et de la jeunesse concerne l’ensemble des ministères, éducation, sport, justice... et pas uniquement celui de la Santé. On sait par ailleurs, que depuis la décentralisation de juillet 1983, la disparité voire l’inégalité entre les départements sur les questions de la protection de l’enfance renforce la précarité et l’abandon de beaucoup de ces mineurs. (...)  »

Voir en ligne : https://blogs.mediapart.fr/arthur-p...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail