InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Ille-et-Vilaine. Un nouveau plan d’accueil pour mineurs non accompagnés

Ille-et-Vilaine. Un nouveau plan d’accueil pour mineurs non accompagnés

Publié le 25-04-2019

Source : Ouest-France

Auteur : Virginie ENÉE

Extraits :

«  En quatre ans, le nombre de mineurs non accompagnés pris en charge par le département d’Ille-et-Vilaine a augmenté de 28 %. Une tendance qui se poursuit en 2019 et nécessite d’adopter un nouveau plan de 5,5 millions d’euros, afin de créer de nouvelles places d’hébergement.

(...)

Quels sont les dispositifs existants ?

Face à l’augmentation des besoins, un « premier plan a été voté en 2017 », rapporte Jean-Luc Chenut, président PS du département d’Ille-et-Vilaine. Il a permis de créer 283 places d’accueil de différents types, selon les besoins : internat pour les plus fragiles, foyer de jeunes travailleurs, appartements en colocation ou centres d’hébergement, comme sur le site Guillaudot, près de Thabor, à Rennes, et dans l’ancienne gendarmerie de Sens-de-Bretagne, « grâce à un travail en amont avec les élus locaux ».

Pourquoi lancer un nouveau plan ?

« Malgré tous nos efforts, notre capacité d’accueil devient insuffisante, regrette Jean-Luc Chenut. Il faut donc imaginer un second plan d’accueil pour rechercher de nouveaux sites et augmenter le nombre de places hôtelières dans l’attente de l’évaluation du dossier. » Soit le déblocage d’un crédit supplémentaire de 5,5 millions d’euros par année pleine.

(...)

Peut-on espérer des aides de l’État ?

« Certains départements font effectivement valoir que c’est à l’État de gérer cela, rapporte Jean-Luc Chenut. Ce n’est pas notre ligne de conduite mais on demande clairement un meilleur accompagnement financier. Nous sommes prêts à mobiliser nos compétences et nos équipes mais l’État ne nous a versé qu’un million d’euros au titre de mineurs non accompagnés en 2018, sur un total de 21,6 millions. »

(...)

Pourquoi l’Ille-et-Vilaine a-t-elle une « politique volontariste » également envers les jeunes majeurs ?

C’est une spécificité pour l’Ille-et-Vilaine qui, comme quelques autres départements, aide également les jeunes majeurs, de 18 à 21 ans.

(...)

« On assume l’exercice de la protection de l’enfance, insiste Jean-Luc Chenut. On ne met pas à la rue un jeune de 18 ans sans solution. Cela vaut pour les mineurs non accompagnés comme pour les jeunes Bretilliens. » »

Voir en ligne : https://www.ouest-france.fr/bretagn...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail