InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Mineurs marocains non accompagnés : Un souci majeur

Mineurs marocains non accompagnés : Un souci majeur

Publié le 26-04-2019

Source : Libération

Auteur : Hassan Bentaleb

Extraits :

«  23 mineurs marocains non accompagnés feront probablement l’objet d’un rapatriement prochain vers le Maroc. Leur sort est conditionné par les résultats et conclusions des entretiens menés par une délégation marocaine, a rapporté El Pais. Le journal espagnol a indiqué que cette phase constitue une première étape du processus déclenché au 26 février dernier par Rabat et Madrid. Pour le gouvernement espagnol, il s’agit bel et bien d’un retour volontaire qui va être initié au cas par cas et qui ne concernera pas les mineurs qui ne souhaitent pas rentrer au Maroc.
La même source a révélé que la position marocaine ferme sur cette question a beaucoup évolué notamment après l’annonce par l’UE de l’octroi de 140 millions d’euros au Maroc pour mettre en place des mesures destinées à tarir les flux migratoires.
« Une délégation marocaine s’est effectivement rendue, il y a trois jours à Madrid, pour s’entretenir avec des mineurs non accompagnés convoqués par le Bureau du procureur des enfants », nous a déclaré Lourdes Reyzábal, président de la Fondation Raíces. Et de préciser : « Pourtant, si la loi espagnole permet le rapatriement des mineurs non accompagnés, elle conditionne cette mesure par certaines garanties comme l’assistance d’un avocat et la prise en compte de l’intérêt supérieur de l’enfant. Or les 23 mineurs en question n’ont pas été auditionnés en présence d’un avocat ». (...)
La Fondation Raíces redoute que le processus en cours soit mené contre la volonté de ces adolescents.
(...)
« C’est l’Espagne qui doit donc évaluer cet intérêt et savoir si celui-ci ne va pas être bafoué du fait du retour au Maroc. Ce qui constitue une violation grave de la Convention internationale des droits de l’enfant », nous a affirmé Said Mchak. Et de conclure : « La tentative des autorités espagnole de ressusciter l’accord de réadmission ratifié en 2012 pour faciliter ces rapatriements de mineurs ne tient pas la route puisqu’un accord privé n’annule pas l’accord général qu’est la Convention internationale des droits de l’enfant ».
 »

Voir en ligne : https://www.libe.ma/Mineurs-marocai...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail