InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > « Le contrat d’accès à l’autonomie est discriminatoire » – Lyes (...)

« Le contrat d’accès à l’autonomie est discriminatoire » – Lyes Louffok

Publié le 28-05-2019

Source : La Gazette des communes

Auteur : Rouja Lazarova

Extraits :

«  Lyes Louffok est l’une des figures incontournables de la protection de l’enfance. Il est l’auteur de « Dans l’enfer des foyers », paru chez Flammarion en 2014. Il est également membre du Conseil national de la protection de l’enfance et participera, au printemps, à la concertation sur l’enfance protégée lancée par le secrétaire d’Etat Adrien Taquet.

A l’âge de 24 ans, Lyes Louffok est devenu l’une des figures incontournables de la protection de l’enfance. Auteur d’un livre poignant sur son parcours au sein de l’ASE, « Dans l’enfer des foyers » (1), il est également membre du Conseil national de la protection de l’enfance. Il achève sa formation d’éducateur spécialisé, métier qu’il exerce déjà dans le service éducatif pour jeunes majeurs de l’Association Jean-Cotxet, dans le 20e arrondissement de Paris. Il a initié le collectif d’anciens enfants placés #LaRueÀ18ans, pour défendre la cause de la prise en charge des jeunes majeurs.

La proposition de loi de la députée Brigitte Bourguignon (LREM) visant à renforcer l’accompagnement des jeunes majeurs vulnérables vers l’autonomie a été votée en première lecture à l’Assemblée nationale le 7 mai. Qu’en pensez-vous ?

Ce qu’ont en commun les anciens de l’ASE, ce sont les difficultés rencontrées à la sortie. D’où l’idée de créer le collectif #LaRueÀ18Ans qui s’est mobilisé autour d’un objet : la proposition de loi de Brigitte Bourguignon, qui devait rendre les contrats jeunes-majeurs obligatoires pour les départements. Nous l’avons soutenue. Et puis, le jour du vote, la députée a sorti de son chapeau un nouveau dispositif : le contrat d’accès à l’autonomie, aux contours flous et discriminatoires, puisqu’il est accessible seulement aux enfants ayant été pris en charge par l’ASE avant leurs 16 ans et demi. J’ai vécu ce revirement comme une trahison. Désormais, notre objectif est de combattre ce texte car, s’il est adopté, il pourrait faire empirer la situation de certains jeunes.

Vous participez à la concertation sur l’enfance protégée lancée par le secrétaire d’Etat Adrien Taquet au printemps. Quels sujets défendez-vous ?

Ma seconde priorité, ce sont les violences et la maltraitance institutionnelles. Ce qui est positif, c’est que la presse grand public s’empare du sujet. (...)  »

Voir en ligne : https://www.lagazettedescommunes.co...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail