InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Migrants : mort de deux mineurs mal accompagnés

Migrants : mort de deux mineurs mal accompagnés

Publié le 9-07-2019

Source : Libération

Auteur : Mathilde Bienvenu

Extraits :

«  Deux adolescents étrangers sont morts récemment dans des chambres d’hôtel à Lyon et Orléans. Ces décès révèlent des conditions d’accueil et d’hébergement que les associations jugent inadaptées.

« Un hôtel de passes. » C’est la description faite par un client sur Google de l’établissement, situé à Orléans, où est mort un Guinéen de 17 ans, dans la nuit du 26 au 27 juin. (...) Comme lui, ils sont 300 « mineurs non accompagnés » (MNA) dans le Loiret à loger dans des établissements à caractère touristique et commercial, selon le Réseau éducation sans frontières (RESF). Ces hôtels deviennent alors exclusivement réservés à l’accueil de jeunes migrants et servent à pallier le manque de places dans les structures de l’Aide sociale à l’enfance (ASE).

Le 4 juillet à Genas, dans la banlieue de Lyon, un jeune Algérien de 17 ans est également mort d’une overdose. Son corps a été retrouvé inerte dans sa chambre, et l’ami qui l’accompagnait a été transféré en service de réanimation.

« Aucun suivi éducatif »

Ces deux drames portent à au moins quatre le nombre de mineurs non accompagnés décédés alors qu’ils étaient placés sous la responsabilité de l’ASE, qui prend en charge les mineurs qui arrivent sur le territoire français non accompagnés par un représentant légal. Le Réseau éducation sans frontières (RESF) dénonce des conditions d’accueil non adaptées : « Les propriétaires des hôtels où dorment les jeunes ne sont pas des travailleurs sociaux, explique à Libération Chantal Thabourin, militante de RESF dans le Loiret. Même s’ils sont bienveillants, ils restent avant tout des commerçants qui ne sont pas habilités à répondre aux besoins spécifiques de ce public. »

(...)

« Une réponse d’urgence »

Le « recours aux hôtels est en effet le moyen d’hébergement le plus utilisé aujourd’hui », reconnaît-on à l’ASE du Loiret, contactée par Libération. Les services font état « d’une réponse d’urgence à un phénomène massif et soudain, auquel aucun département ne pouvait se préparer ». Ils précisent que « les travailleurs sociaux passent régulièrement dans les hôtels » et évoquent l’ouverture prochaine d’un nouveau centre d’accueil. Les déclarations de l’ASE de la métropole de Lyon sont similaires, explique Michèle Françoit, de RESF Rhône. Mais pour la militante, ce sont « les associations qui font le travail de l’ASE ». (...)  »

Voir en ligne : https://www.liberation.fr/france/20...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail