InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Ouverture d’un centre pour migrants mineurs dans les Alpes-Maritimes : (...)

Ouverture d’un centre pour migrants mineurs dans les Alpes-Maritimes : "Chronique d’un échec annoncé"

Publié le 18-07-2019

Source : InfoMigrants

Auteur : Charlotte Oberti

Extraits :

«  Dans la petite commune de Sainte-Agnès, dans les Alpes-Maritimes, un centre pour migrants mineurs doit voir le jour au mois d’août. Les associations d’aide aux migrants déplorent toutefois une situation géographique trop isolée pour des jeunes livrés à eux-mêmes, et un manque de préparation de la population.

(...)

“Le lieu n’est pas équipé pour accueillir des mineurs. Il n’y a pas d’activité prévue, pas de cours de français, rien…", s’inquiète David Nakache, président de l’association Tous citoyens, joint par InfoMigrants. "C’est la chronique d’un échec annoncé.”

(...)

Crainte de refoulements systématiques à la frontière

Pour cette militante, la zone géographique excentrée de la commune est un problème majeur. “Ces jeunes seront très isolés : il n’y a qu’un bus par jour pour Menton. Pour peu qu’ils aient des démarches à faire, ou qu’ils doivent décrocher un emploi en apprentissage, ils ne vont pas avoir beaucoup d’opportunités.”

Par ailleurs, la proximité de la bourgade d’environ 1 200 habitants avec la frontière italienne éveille les soupçons des membres associatifs. “Nous craignons que ce centre ne serve de mise à l’abri dans l’attente de leur évaluation de minorité et que ces jeunes, s’ils sont déclarés majeurs, ne puissent pas faire valoir leurs droits de recours et soient refoulés systématiquement à la frontière", avance David Nakache, qui rappelle que des refoulements abusifs sont déjà survenus par le passé dans les Alpes-Maritimes.

"On redoute que ces jeunes n’aient pas la possibilité de déposer un recours contre la décision de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) au cas où cette dernière refuserait de reconnaître leur minorité", poursuit David Nakache. "Il n’y a de toute façon pas de possibilité matérielle de recours à Sainte-Agnès : concrètement, comment peuvent faire ces jeunes pour se rendre à Nice aux horaires de bureaux, sans moyens de déplacements et souvent sans comprendre la langue française ?”

“On a l’impression, à Valbonne et à Sainte-Agnès, qu’on crée des ghettos”

L’ouverture prochaine de ce centre à Sainte-Agnès survient alors qu’un autre établissement de la région, le foyer des Pins à Valbonne, présente déjà des problèmes de dysfonctionnement. (...)

“Ces gros centres, ce sont des lieux propices au pourrissement de la situation", assène Christine Poupon. “Pourquoi les migrants sont-ils dans ce genre d’endroit ? À partir du moment où ces jeunes ont été reconnus mineurs, ils doivent être traités comme des enfants et, donc, être hébergés dans des foyers de bien plus petite taille. On a l’impression, à Valbonne et à Sainte-Agnès, qu’on crée des ghettos.”

(...)  »

Voir en ligne : https://www.infomigrants.net/fr/pos...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail