InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > L’Immigration, le Grand Tabou

L’Immigration, le Grand Tabou

Publié le 27-09-2019

Source : Atlantico

Auteur : Alexandre Del Valle

Extraits :

«  À quelques jours de l’ouverture du débat parlementaire sur l’immigration, Emmanuel Macron, décidé à placer cette question au cœur de l’agenda politique, s’est de nouveau exprimé sur le sujet, déclarant que : “La France ne peut pas accueillir tout le monde”. Fidèle à sa ligne du « en même temps », le président de la République, qui se veut « humain » et « efficace », « accueillant » mais pas « naïf », « humaniste » mais pas « laxiste », s’était déjà exprimé devant des élus de sa majorité à qui il demandait de regarder ce sujet en face. En décidant d’aborder des sujets tels que l’AME - Aide médicale d’État -, le droit d’asile ou encore les reconduites à la frontière, Macron s’empare de sujets qui étaient jusqu’alors supposés être l’apanage des seules droites et "extrême droite".

(...)

Deux milliards par an : le scandale des (faux) mineurs étrangers non-accompagnés

Le nombre de mineurs étrangers dits « isolés » ou « non accompagnés » (MNA) est également en forte hausse. Selon les chiffres de la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse), ils étaient 17 922 en 2018 contre 8000 en 2016, soit plus du double. Le nombre de mineurs étrangers pris en charge par les départements a ainsi été multiplié par quatre entre 2015 et 2018, et d’après l’Assemblée générale des départements de France (ADF), « c’est un sujet de préoccupation majeur pour les départements. Le phénomène est grandissant et la situation n’est plus tenable. Les structures d’accueil sont débordées et saturées » (Figaro, 19 mai 2019). Le coût de ces Mineurs non accompagnés inclut pour les départements « l’hébergement, l’alimentation, l’habillement, l’insertion sociale, mais aussi le salaire des éducateurs et les frais de personnel », au bénéfice de "jeunes" qui demeurent des années oisifs sur le territoire en bénéficiant de ces aides et dont le chiffre est passé de 25 000 en 2017, à 40 000 en 2018 selon l’ADF. L’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), l’Inspection générale de l’administration (IGA), l’Inspection générale de la justice (IGJ) et l’ADF ont évaluent à deux milliards d’euros le coût pour les départements par an et ils déplorent qu’au moins "une personne sur deux est évaluée comme majeure ». (...)  »

Voir en ligne : https://www.atlantico.fr/rdv/357993...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail