InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > A Marseille, des migrants s’entassent dans un squat devenu trop (...)

A Marseille, des migrants s’entassent dans un squat devenu trop étroit

Publié le 8-10-2019

Source : L’Obs

Extraits :

«  (...) Selon le collectif 59 Saint-Just, plus de 320 migrants sont aujourd’hui hébergés ici. La moitié sont des mineurs non accompagnés (MNA) et devraient être pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) du département. On compte aussi une quarantaine de familles.

Le Conseil départemental, qui dit "faire face au nombre toujours plus important d’arrivées de jeunes", assure que "certains sont déjà pris en charge et continuent de fréquenter le lieu".

"Les arrivants à Marseille sont guidés ici par d’autres migrants, mais aussi par les associations et même par la police", explique Mani, qui doit refuser des familles.

La salle à manger et la salle de jeux aménagées neuf mois plus tôt sont aujourd’hui remplies de matelas.

(...)

"On dort à six par chambre, parfois ça se bagarre, il y a des cafards et des punaises de lit", raconte Aboubacar, 16 ans.

(...)

Une décision de justice prévoit l’expulsion des familles en janvier 2020, le sort des mineurs doit être tranché en octobre. Un "sursis" pour les squatteurs, mais qui inquiète le collectif : "plus de monde arrivera en hiver, on espère qu’on aura le chauffage", souffle Mani.

Fin août, 1.025 MNA étaient pris en charge par le département des Bouches-du-Rhône (contre 857 en 2018), représentant un quart des mineurs confiés à l’ASE. Le Conseil départemental indique que 235 places ont été créées en 2019 et en promet 160 nouvelles d’ici la fin de l’année.

Cet été, le Conseil départemental, assigné par un jeune mineur de Saint-Just, avait soutenu que dans cet "établissement" (le squat), le migrant "bénéficie d’un accueil raisonnable, avec nourriture, vêtements et d’un accompagnement éducatif par des bénévoles". Une position revenant "à encourager la pratique du squat", dénonce le diocèse.

"Depuis 2013, le taux de prise en charge par l’ASE de mineurs non accompagnés a diminué de manière constante" en France, a dénoncé Médecins sans frontières dans un récent rapport. »

Voir en ligne : https://www.nouvelobs.com/societe/2...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail