InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Grèce : des enfants réfugiés tentent de se suicider pour échapper aux (...)

Grèce : des enfants réfugiés tentent de se suicider pour échapper aux conditions de vie des camps

Publié le 8-12-2019

Source : RTBF

Auteurs : Cynthia Deschamps et Françoise Wallemacq

Extraits :

« "La situation des demandeurs d’asile coincés sur les îles grecques est tragique, inhumaine", constate le Dr Christos Christou, le président international de Médecins Sans Frontières (MSF). (...)

La surpopulation dans le camp de Moria à Lesbos, qui accueille 9 000 réfugiés pour une capacité maximale de 3 100 personnes, entraîne des problèmes de santé pour les migrants, notamment des problèmes de santé mentale chez les enfants. "Ça commence avec des enfants qui sont agressifs par exemple, qui ne l’étaient pas mais qui le deviennent. Des enfants qui ne veulent plus manger, jouer, qui recommencent à faire pipi au lit à 10, 12 ou 14 ans. Des enfants qui se font mal, qui se mutilent." MSF constate d’ailleurs "chaque semaine" des cas d’enfants qui ont tenté de se suicider.

Les conditions d’hygiène sont rudimentaires. "Il y a une toilette pour 65 personnes, une douche pour 90 personnes. Pour être très claire, personne ne devrait vivre dans ces conditions", assène-t-elle. "Mais c’est cela qui arrive aux gens à la frontière de l’Europe. Ce n’est pas une catastrophe naturelle, une épidémie. C’est un choix politique de l’Union européenne qui oblige les gens à vivre dans ces circonstances. Ça me met vraiment en colère."

Une politique grecque d’asile plus restrictive
La Grèce est redevenue en 2019 la principale porte d’entrée des demandeurs d’asile venant de la Turquie voisine à destination de l’Europe. Plus de 37 000 personnes s’entassent actuellement dans les camps insalubres à Lesbos et sur quatre autres îles de la mer Egée, alors que leur capacité n’est que d’environ 6 300 personnes.

Le gouvernement grec a récemment annoncé le remplacement des camps sur ces îles par des structures "fermées" d’une plus grande capacité mais toujours "pas suffisante" pour faire face au nombre de demandeurs d’asile qui affluent quotidiennement, a expliqué à l’AFP le maire de Samos Georgios Stantzos. "Le gouvernement prévoit que notre île pourra accueillir 5 000 migrants mais la capacité du nouveau camp n’est (prévue que pour) 1 800 places", a déploré le maire de Samos.

(...)

"Plusieurs milliers de mineurs non-accompagnés sont à Lesbos aujourd’hui dans des situations problématiques d’insécurité. Un jeune Afghan a été poignardé il y a quelques mois à Lesbos et il est décédé. Une prise de conscience est nécessaire : il faut des évacuations, des mesures protectives. Mais malheureusement, cette reconnaissance ne s’accompagne pas d’une remise en question de la politique en place dans les îles grecques", reproche Aurélie Ponthieu. (...) »

Voir en ligne : https://www.rtbf.be/info/monde/deta...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail