InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > « L’État va contrôler les foyers de protection de l’enfance »

« L’État va contrôler les foyers de protection de l’enfance »

Publié le 19-01-2020

Source : La Croix

Auteur : Emmanuelle Lucas

Extraits :

«  Alors que de graves dysfonctionnements ont été mis au jour dans des foyers qui dépendent de l’Aide sociale à l’enfance, le secrétaire d’État en charge du dossier, Adrien Taquet annonce dans La Croix que l’État reprendra la main en cas de défaillance des départements.

La Croix. Un documentaire diffusé sur M6 met en lumière de graves dysfonctionnements au sein de foyers de l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Que comptez-vous faire ?

Adrien Taquet : Je vais demander aux préfets de me transmettre, dans les trois mois, un état des lieux de la manière dont ces établissements sont contrôlés. Chaque département est censé avoir une procédure de signalement : en cas de problème, son président doit prévenir le préfet. Est-ce bien le cas partout ?

Je veux également m’assurer que chaque département dispose bien d’un plan annuel de contrôle des foyers. En cas de défaillance, l’État élaborera ses propres contrôles, complémentaires. Ils seront menés par les préfets et l’Inspection générale des affaires sociales.

(...)

Le documentaire alerte aussi sur les adolescents souffrant de troubles psychiatriques et la prostitution qui guette les jeunes placés…

A.T. : Beaucoup de jeunes souffrant de troubles psychiatriques liés aux maltraitances qu’ils ont subies, se retrouvent face à des personnels non formés pour ce type de prise en charge. 20 millions d’euros seront consacrés dès 2020 à développer les prises en charge médico-sociales des enfants de l’Ase souffrant de handicap ou de troubles de santé mentale. (...)

Quant à la prostitution, le sujet concerne, certes, des jeunes de l’ASE qui sont des proies faciles. Mais il est plus vaste. On estime que 8 000 enfants sont prostitués en France, un fléau qui n’épargne aucun milieu social. Nous allons lancer un groupe de travail avec la police, la justice, les associations afin d’élaborer une réelle politique publique.

Concernant les jeunes majeurs sortant de la protection de l’enfance, vous savez que les attentes sont énormes ?

A.T. : Cette question de l’autonomie est centrale et doit imprégner l’ensemble des parcours de protection. Nous traiterons cette question avec les 30 départements qui contractualiseront avec nous en 2020. En outre, fin janvier, nous connaîtrons le bilan de la Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté en matière de logement et d’accès aux droits. Si les chiffres ne sont pas bons, si les départements laissent ces jeunes à la rue, l’État prendra ses responsabilités. (...)  »

Voir en ligne : https://www.la-croix.com/France/LEt...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail